Assurance vie : les unités de compte montent en puissance

Assurance-Vie Actu 0

Sur le premier semestre 2021, les cotisations en UC s’élèvent à 29,6 milliards d’euros, un niveau record qui représente 38% des cotisations globales.

Reuters

L’assurance vie a enregistré en juin 2021 un sixième mois de collecte nette supérieure à 1 milliard d’euros, ce qui porte le montant cumulé à 10,9 milliards d’euros sur la première moitié de l’année selon les chiffres de la Fédération Française de l’Assurance (FFA).

Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, observe cependant que la période de mars à novembre 2020 qui avait été marquée par un recul de la collecte nette en pleine crise sanitaire n’a pas été compensée. « Les ménages n’ont pas encore décidé d’arbitrer leur épargne covid placée sur les comptes courants et sur les livrets en faveur de l’assurance vie. Pour le moment, les ménages entendent se faire plaisir en réduisant leur effort d’épargne de précaution (collecte nulle du Livret A en juin) tout en ne touchant pas trop à leur cagnotte », analyse-t-il.

Record de collecte en UC

Le succès des supports en unités de compte (non garantis contrairement aux fonds en euros) se confirme avec des cotisations de 5,6 milliards d’euros en juin. Ces supports en UC voient leur part atteindre 41% des cotisations totales de l’assurance vie à comparer à 38% en moyenne depuis le début de l’année et 35% sur 2020. La bonne tenue des marchés boursiers au cours de ces derniers mois explique bien sûr cette montée en puissance alors que les fonds en euros vont encore voir leur rémunération baisser cette année.

En déduisant les prestations versées par les assureurs, la collecte nette cumulée en UC atteint 3,4 milliards d’euros en juin et s’élève à 19,3 milliards depuis le début de l’année, des niveaux record.

Bonne performance des marchés boursiers

De quoi rappeler que ces UC sont investies à hauteur de 83% en actifs d’entreprise (57% en actions, 17% en obligations et 9% en immobilier). L’excellente performance des marchés boursiers depuis le début de l’année (+19% pour le CAC40) participe donc logiquement à l’engouement des épargnants pour les UC et les bonnes performances régulières des SCPI (immobilier de bureau notamment) permettent aussi de développer les allocations immobilières dans les contrats d’assurance vie.

Le PER a séduit 1,9 million d’assurés

Ces UC sont même encore davantage présentes dans les Plans d’Epargne Retraite (PER) où elles représentent 50% des versements depuis le début de l’année. Depuis son lancement en octobre 2019, le PER a séduit 1,9 million d’assurés pour des encours supérieurs à 21 milliards d’euros.

Quant à l’assurance vie, son encours continue à croître pour s’élever à 1.840 milliards d’euros, soit une progression de +4,4% sur un an.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

La fiscalité du compte-titres ordinaire

Privilégié des adeptes de la bourse, le compte-titres ordinaire (CTO) donne accès à une large palette de produits financiers, beaucoup plus étoffée que celles du PEA et de l’assurance vie. Avec une contrepartie fiscale à ne pas négliger...

Lire la suite