Assurance-vie : la moitié de l’encours est aux mains de 10% de la population !

Assurance-Vie Actu 0

Selon Facts & Figures, les 72.000 ménages les plus riches du pays contrôlent même 18% des fonds placés en assurance-vie

Reuters

Il est habituel de dire que l’assurance-vie est le placement préféré des Français. Il est vrai qu’avec 1.387 milliards d’euros d’encours (à fin 2013), aucun support ne rivalise. A la même date, le Livret A avait par exemple 266 milliards d’euros d’encours. Ceci étant, une grande partie des fonds placés en assurance-vie n’appartiennent qu’à une minorité de Français.

A peine plus de la moitié des encours pour le grand public

Le baromètre annuel de Facts & Figures nous apprend en effet que les 24,75 millions de ménages constituant la clientèle grand public des établissements financiers (soit 90% de la population) ne contrôlent « que » 51% des encours.

En parallèle, l’étude montre donc que les 10% de Français les plus aisés disposent de près de la moitié des 1.387 milliards d’euros logés dans des contrats d’assurance-vie.

Dans le détail, la clientèle patrimoniale (plus de 440.000 euros de patrimoine financier) représente 31% des encours, tandis que la clientèle privée (0,3% de la population, soit à peine 72.000 foyers) compte pour 18% du total.

207.000 euros par contrat en moyenne pour les plus riches

Sans surprise, de forts écarts apparaissent aussi au niveau de la taille moyenne des contrats. Facts & Figures estime que pour la clientèle standard l’encours moyen d’un contrat est de 16.620 euros. Le chiffre passe à 66.240 euros en catégorie patrimoniale et franchit la barre des 200.000 euros (207.000 euros exactement) pour la clientèle privée.

Bien entendu, un foyer peut avoir plusieurs contrats dans son portefeuille. Ainsi, en faisant le rapport entre les encours et le nombre de foyers par catégorie, on peut estimer qu’un ménage dit « standard » dispose en moyenne de 28.566 euros placés en assurance-vie. Cette moyenne par foyer grimpe à 159.252 euros pour la clientèle patrimoniale... Et elle atteint le chiffre spectaculaire de 3,53 millions d’euros pour la clientèle privée.

Une concentration accrue depuis 2007

Enfin, selon le principe qui veut que « l’argent attire l’argent », il est intéressant de noter qu’entre 2007 et 2013, les encours d’assurance-vie détenus par les 10% de foyers les plus riches ont augmenté plus vite que ceux de la clientèle standard (+32,8% contre +23,4%). Conséquence, la part de ces foyers aisés dans les encours d’assurance-vie a progressé de 2 points (de 47% à 49%).

Cela tient en partie à un effet de marché : les contrats des clients aisés sont plus largement investis en UC et leurs fonds en euros sont généralement plus performants. Les épargnants aisés ont également beaucoup plus alimenté leurs contrats. En 2013 par exemple, les 10% de foyers les plus riches ont contribué à hauteur de 79% à la collecte nette de l’assurance-vie... tout comme en 2014.

Ventilation des encours d'assurance-vie
Facts & Figures, *estimation L'Argent & Vous
Clientèle
StandardPatrimonialePrivée
Nombre de foyers24.750.0002.675.00072.000
Proportion du nombre de foyer90%9,7%0,3%
Encours 2013707 Mds€426 Mds€254 Mds€
Part du total d'encours51%31%18%
Progression des encours depuis 2007+23,4%+21,7%+56,8%
Encours 2013 par contrat16.620 €66.240 €207.000 €
Encours 2013 par foyer*28.566 €159.252 €3.527.778 €
Commentaires