Assurance-vie : la collecte en très forte progression en 2018

Assurance-Vie Actu 0

Elle a atteint 22,4 milliards d’euros contre 8,3 milliards d’euros un an auparavant. L’assurance-vie a également largement surclassé le Livret A.

Reuters

Les Français aiment toujours l’assurance-vie. Malgré une légère décollecte nette en décembre (-600 millions d’euros), elle a bouclé l’année 2018 avec une collecte de 22,4 milliards d’euros, contre 8,3 milliards d’euros un an plus tôt, selon la FFA. Il faut remonter à 2015 pour trouver mieux avec 27,6 milliards d’euros.

Plus de versements et moins de rachats

Ce résultat en très forte hausse par rapport à 2017 s’explique de deux manières. D’un côté, les épargnants ont accrus leurs versements : de 134,6 milliards à 140,1 milliards d’euros. De l’autre, les rachats ont été moins élevés. En un an, ils sont passés de 126,3 milliards à 117,7 milliards d’euros.

Il est également à noter que sur les 140,1 milliards d’euros versés, 39,5 milliards d’euros ont été orientés vers les unités de compte (soit 28,2% du total). La FFA précise qu’il s’agit là d’un record. Impossible en revanche de connaître la ventilation précise de la collecte nette entre fonds en euros et unités de compte, la FFA ne souhaitant plus communiquer ces informations.

Le Livret A loin derrière

Même si les deux supports ne sont pas directement comparables, il est courant de comparer les statistiques du Livret A à celles de l’assurance-vie. En 2018, l’assurance-vie a clairement gagné le match, le Livret A (associé au LDDS) n’ayant collecté « que » 12,69 milliards d’euros.

Précisons tout de même qu’en cumulé, ces deux produits ont attiré 35,09 milliards d’euros d’épargne en 2018. Jamais depuis 2013, ce cumul n’avait été aussi haut. A l’époque la collecte du Livret A et du LDDS (49 milliards d’euros) avait largement compensé les 3,4 milliards d’euros perdus par l’assurance-vie.

Commentaires (1)