Assurance vie : 1,5% à 1,6% de rendement pour la MACSF, 1,4% à 1,7% pour la Carac

Assurance-Vie Actu 0

Sans surprise, les fonds en euros des deux mutuelles ont enregistré des baisses de rendement en 2020.

Reuters

Pas de surprise pour les fonds en euros de la Carac en 2020 : la chute des rendements obligataires a pesé sur les contrats d’assurance vie de la mutuelle, qui vient d’annoncer des taux nets de frais de 1,4% à 1,7% selon ses différents supports, en baisse de 40 à 50 points de base par rapport aux performances affichées en 2019.

Carac Profiléo : +1,7%

Le fonds en euro multisupport Carac Profiléo (qui comprend une enveloppe d’unités de compte de 25% a minima) affiche un taux de rendement net de frais de 1,7% contre 2,2% en 2019.

Les monosupports Compte Epargne Carac, Compte Epargne Famille, Carac Epargne Plénitude et Carac Epargne Vivre Ensemble enregistrent une performance de 1,4%, en baisse de 40 points de base par rapport à l’année précédente.

Enfin, Entraid’Epargne Carac, un fonds solidaire reversant 1% des versements du titulaire à une ONG (au choix parmi six associations : APF France Handicap, Arc-En-Ciel, Mécénat Chirurgie Cardiaque, l’Œuvre des Pupilles et Fonds d’entraide des Sapeurs-Pompiers de France, Solidarités Nouvelles face au Chômage et l’Unapei) atteint 1,5% de rendement contre 1,9% en 2019.

MACSF RES Multisupport : +1,55%

Du côté de la MACSF, le contrat-phare de la mutuelle, RES Multisupport, affiche un rendement de 1,55% après 1,7% en 2019 et 2,2% en 2018, tandis que RES Fonds de pension distribue 1,6%.

Au sein de RES Multisupport, les performances varient selon les profils "permanents" comprises entre +0,1% et -5,8% pour le plus risqué (avec 80% d’UC). Lancé en avril, après la tempête boursière de mars 2020, le profil "sérénité" (avec 35% d’UC) présente une solide performance de +4,17%.

La MACSF indique aussi que la réserve de provision pour participation aux bénéfices (PPB) atteint 3,6% des encours totaux de ses contrats d’assurance vie, celle-ci ayant été « légèrement alimentée en 2020 ».

Des rendements supérieurs à la moyenne attendue en 2020

Malgré ces baisses, les supports de la Carac et de la MACSF ont limité la casse par rapport aux prévisions de rendement moyen de l’assurance vie en 2020, lequel ne devrait pas dépasser les 1% à 1,1% selon les spécialistes (Good Value for Money, Facts & Figures).

La France Mutualiste et Les Assurances du Crédit Mutuel ont été les premières à lever le voile sur les performances de leurs contrats 2020, également supérieures à la moyenne attendue pour 2020.

La France Mutualiste enregistre des taux de rendement de 1,27% à 2,2% tandis que Les Assurances du Crédit Mutuel ont servi des taux plus modestes allant de 1% minimum à 1,65% pour les contrats les plus dynamiques.

A noter que les rendements communiqués par les établissements sont bruts de cotisations sociales obligatoires (17,2%) prélevées à la source. Un gain annuel de 1,4% tombe ainsi à 1,15% net de prélèvements sociaux, et à 0,65% net d’inflation (prévue à 0,5% par la Banque de France). Autant dire que la dynamique est modeste.

D’autant que sans perspective d’une remontée expresse des taux obligataires, les rendements des fonds en euros ont peu de chance de redécoller en 2021.

Commentaires
Epargne
Actu0

La cagnotte Covid se dégonfle très lentement

Les économistes de BPCE estiment que le taux d’épargne devrait se tasser à 19,2% du revenu disponible en 2021 après le niveau record de 21,3% en 2020 et à comparer à 14,9% en 2019.

Lire la suite