Actions : 3,6% de rendement sur le CAC 40 en 2017

Tendance Actu 0

Dividendes et rachats d’actions se sont élevés à 50,9 milliards d’euros l’an passé, contre 55,7 milliards d’euros en 2016

Reuters

Les actionnaires du CAC 40 ont été un peu moins gâtés en 2017 qu’en 2016. Selon la lettre Vernimmen de janvier, les distributions (dividendes et rachats d’actions) ont été de 50,9 milliards d’euros, soit 4,8 milliards d’euros de moins que l’année précédente.

1 point de moins

En termes de rendement, 2017 a été également moins profitable. Les distributions ont représenté 3,6% de la capitalisation moyenne de l’indice, après 4,6% en 2016.

Dans le détail, il y a eu moins de rachats d’actions (6,5 milliards d’euros au lieu de 9,5 milliards d’euros) et moins de dividendes (44,4 milliards d’euros après 46,2 milliards d’euros).

Des permutations pénalisantes

La lettre Vernimmen avance trois explications. En 2016, Vivendi avait distribué 5,6 milliards d’euros à titre extraordinaire. Une opération qui n’a pas été renouvelée en 2017. Par ailleurs, la sortie de Nokia (généreux en dividende) a pénalisé les actionnaires, son remplaçant STMicroelectronics distribuant peu. Enfin, les mêmes effets ont été constatés avec le remplacement de Klepierre par Atos. Sans ces trois facteurs, les dividendes en cash auraient progressé de 11%.

Il convient toutefois de souligner qu’en dépit de ce recul global, 2017 reste une année honorable. De fait, depuis 2003, la barre des 50 milliards d’euros de distribution n’a été dépassée que cinq fois (en 2007, 2008, 2014, 2016 et donc 2017).

Total, Sanofi et BNP Paribas en tête

Comme les années passées, Total et Sanofi sont restés les champions de la distribution avec respectivement 6,06 milliards et 5,66 milliards d’euros restitués aux actionnaires. BNP Paribas complète le podium avec 3,37 milliards d’euros.

En termes de rendement, c’est en revanche Engie qui a surclassé ses concurrents. Les 2,41 milliards d’euros versés ont représenté 7,4% de la capitalisation moyenne du groupe.

Enfin, il est à noter qu’un seul groupe du CAC 40 n’a rien versé en 2017. ArcelorMittal a préféré conforter sa situation financière pour améliorer sa notation.

Distribution sur le CAC 40 en 2017
Source: Lettre Vernimmen de janvier 2018
MontantEn % de la capitalisation moyenne
Rachats d'actions6,5 Md€0,5%
Dividendes en actions5,2 Md€0,4%
Dividendes ordinaires en cash39,2 Md€2,7%
Dividendes exceptionnels en cash--
TOTAL50,9 Md€3,6%
Commentaires