A 2%, le taux du compte épargne logement (CEL) va rejoindre celui du PEL

Tendance Actu 0

Le taux du CEL va évoluer le 1er février en même temps que celui du Livret A.

Boursier.com

Le taux de rémunération du compte épargne logement (CEL) correspond à deux tiers de celui du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche. Le taux du CEL va donc évoluer le 1er février en même temps que celui du Livret A. Contrairement au Plan d’épargne logement (PEL) dont les taux de rémunération et de droit à prêt sont fixés une fois pour toutes à la souscription, le taux du CEL peut en effet changer pendant la période d’épargne.

L'épargne est disponible

Avec un taux de 3% pour le Livret A à partir de février, le rendement du CEL va passer à 2% contre 1,25% actuellement. A la différence du Livret A, le CEL est par contre fiscalisé, ce qui laissera 1,4% net après imposition à 30% (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux), sachant que les personnes non imposables ou dans la première tranche à 11% peuvent toujours opter pour l’imposition au barème de leurs intérêts, plus avantageuse.

Le taux du CEL va d’ailleurs rejoindre temporairement celui du PEL, fixé lui aussi à 2% pour les plans ouverts depuis le 1er janvier 2023. A la différence du PEL, les retraits sur un CEL ont l'avantage d'être possibles sans entraîner une clôture du compte.

Plafond de 15.300 €

Vous pouvez d’ailleurs détenir à la fois un CEL et un PEL à condition que ces deux supports soient ouverts dans le même établissement bancaire. Le plafond du CEL est limité à 15.300 €.

Prêt épargne logement

Comme le PEL, le CEL peut permettre sous certaines conditions d’obtenir un prêt immobilier (prêt épargne logement) à taux réglementé sur une durée de 2 à 15 ans. Le montant de ce prêt est limité à 23.000 € contre 92.000 € avec le PEL. Le taux d’emprunt du CEL, qui se calcule en ajoutant une marge de 1,5 point à son taux de rémunération brut, va passer de 2,75% actuellement à 3,5% à partir du 1er février. Ces taux restent donc peu intéressants face aux offres bancaires.

a savoir

D’après un rapport de la Banque de France, l’encours des CEL ne représentait que 31,6 milliards d’euros à fin 2021 à comparer à 291,3 milliards pour le PEL.

Commentaires (1)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 17.01.2023 à 14:00

    Plus de prime d' épargne, fiscalisé, taux ridicule, taux du prêt stratosphérique.
    Pel et Cel le grand foutage de g.......