80% des parents alimentent une épargne pour leurs enfants

Tendance Actu 0

Le Livret A est le support le plus souvent utilisé, devant le Livret jeune et la traditionnelle tirelire.

Reuters

Préparer l’avenir financier des enfants, notamment en vue de leur majorité. Telle est généralement la motivation des parents lorsqu’ils épargnent pour leurs enfants. Et ils sont nombreux à le faire. D’après une étude de YouGov pour Capital Koala, 8 parents sur 10 ont déjà mis en place une solution d’épargne pour leur progéniture.

Le Livret A en tête

Sans grande surprise, le Livret A est le principal destinataire de cette épargne, dans 59% des cas. Suivent le Livret jeune (30%) ainsi que la tirelire (26%).

Le PEL est aussi mis à profit mais surtout pour les enfants les plus grands. Il est utilisé pour 18% des 16-18 ans (contre un taux d’équipement de 13% dans la population totale).

Les grands-parents participent aussi

En moyenne, les parents versent 390 euros par an sur l’épargne de leurs enfants. Toutefois, ce montant moyen varie fortement avec l’âge : de 303 euros pour les moins de 5 ans jusqu’à 609 euros pour les 16-18 ans.

43% des parents alimentent l’épargne de leurs enfants mensuellement, tandis que 30% préfèrent opérer des versements pour les grandes occasions (Noël, anniversaires…).

Les grands-parents sont également mis à contribution avec des contributions annuelle moyennes de 132 euros pour les grands-parents maternels et 97 euros du côté des grands-parents paternels.

Une cagnotte de 3.878 euros

Selon cette enquête, l’épargne des enfants affiche un encours moyen de 3.878 euros. Mais là encore, l’âge a son importance. Le « stock » d’épargne se limite à 1.962 euros pour les moins de 5 ans et grimpe à 6.110 euros pour les 16-18 ans.

Des moyens limités

Parmi les parents qui épargnent pour leurs enfants, 58% aimeraient verser plus mais ne sont pas en mesure de le faire. Comme pour ceux qui n’épargnent pas, ce sont les fins de mois difficiles qui sont essentiellement mises en avant. Certains indiquent également qu’ils épargnent par ailleurs pour prendre directement à leur charge les premières dépenses de la vie d’adulte de leurs enfants.

Un PEA pour les jeunes

Les jeunes devraient bientôt pouvoir disposer de leur propre PEA. Deux amendements ont été adoptés dans le cadre du projet de loi Pacte. Il sera destiné aux jeunes de 18 à 25 ans encore dans le foyer des parents.

Commentaires