300 milliardaires contrôlent à eux seuls plus de 1,5% du patrimoine mondial

Tendance Actu 0

En 2013, le patrimoine de ces 300 plus grosses fortunes a progressé de 16,5%, soit bien plus vite que celui de l’ensemble des habitants de la planète

Reuters

Depuis hier, les chiffres compilés par l’agence Bloomberg tournent en boucle. Il est vrai qu’avec 3.700 milliards de dollars au compteur, la fortune cumulée des 300 premiers milliardaires la planète a de quoi faire tourner les têtes. D’autant plus qu’elle a progressé de 524 milliards de dollars (+16,5%) entre 2012 et 2013.

Mais ces chiffres sont surtout intéressants si on les compare à ceux du reste de la population mondiale. Pour cela, on peut se tourner vers le Global wealth report de Crédit Suisse. Dans cette étude annuelle, la banque évalue en effet le patrimoine de l’ensemble des habitants de la planète. La dernière édition, sortie à l’automne, montre qu’en 2013 ce patrimoine a progressé beaucoup moins vite que celui des milliardaires puisqu’il ne s’est apprécié « que » de 4,9%. Même aux Etats-Unis, où la hausse a été la plus soutenue, la progression n'a pas dépassé les 11,9%.

Des riches de plus en plus riches

Autrement dit, les milliardaires se sont enrichis beaucoup plus vite que le reste de la population en 2013. Conséquence directe, la part de richesse contrôlée par les milliardaires a continué de progresser l’an dernier. Les chiffres le prouvent.

En croisant les données de Bloomberg et de Crédit Suisse, on peut estimer qu’en 2012 les 300 plus gros milliardaires contrôlaient 1,38% de la richesse mondiale. Désormais, sur un patrimoine mondial total de 240.881 milliards de dollars, la part de ces milliardaires atteint presque 1,54%. Un chiffre impressionnant pour un groupe qui ne représente pas plus de 1 adulte sur 15,5 millions dans le monde.

83% de la richesse aux mains de 8,4% de la population

L’évolution comparée des patrimoines est encore plus spectaculaire. En 2013, le patrimoine mondial des particuliers s’est accru de 11.252 milliards de dollars. Or, sur ce total, 524 milliards de dollars (soit 4,65%) sont allés directement dans les poches des 300 plus gros milliardaires.

Si ces données ne concernent évidemment qu’une frange extrêmement réduite de la population, l’étude de Crédit Suisse permet de se faire une idée plus claire de la concentration du patrimoine à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, 393 millions d’adultes dans le monde disposent d’un patrimoine net de dettes supérieur à 100.000 dollars. Ces personnes, qui représentent 8,4% de la population adulte, concentrent à elles seules plus de 83% de la richesse mondiale.

Commentaires
Epargne
Actu0

ETF sur le Bitcoin, un bon point d’entrée désormais ?

Si la valeur du Bitcoin se situe actuellement 57% sous ses plus hauts, en toute logique, les épargnants ayant investi dans des ETF sur le Bitcoin n’ont pas été épargnés. L’occasion peut-être de s’exposer aujourd’hui à la thématique crypto…

Lire la suite