19 milliards de plus sur les Livret A et LDDS au premier semestre

Livrets Actu 0

Avec la prochaine hausse du taux de rémunération des deux livrets à 2% à partir du 1er août, on peut facilement imaginer que les dépôts vont encore affluer cet été.

Boursier.com

Les Français ont continué à remplir leurs Livrets A et Livrets de Développement durable (LDDS) en juin mais à un rythme toujours un peu moins élevé que les mois précédents qui avaient plus directement bénéficié de la hausse du taux de rémunération à 1% (depuis le 1er février). D’après les chiffres de la Caisse des Dépôts, la collecte mensuelle du Livret A s’élevait ainsi le mois dernier à 1,04 milliard d’euros et celle du LDDS 0,25 milliard, soit un total de 1,29 milliard d’euros. En février et mars, on était par exemple plus proche de 3,5 milliards après un gros mois de janvier à près de 7 milliards.

Une collecte globale en léger retrait sur le semestre

Depuis le début de l’année, les encours des deux livrets ont déjà augmenté de 19,06 milliards d’euros. Ce montant est quand même légèrement inférieur à celui des 6 premiers mois de l’année 2021 qui atteignait 20,77 milliards. Si la collecte du semestre est comparable d’une année sur l’autre pour le Livret A, c’est le LDDS qui est en retard par rapport à 2021.

A fin juin 2022, l’encours total du Livret A représentait un nouveau record proche de 360 milliards d’euros. En ajoutant les 128,9 milliards d’euros déposés sur le LDDS, on obtient une cagnotte totale inédite de 488,7 milliards d’euros. Avec la prochaine hausse du taux de rémunération des deux livrets à 2% à partir du 1er août, on peut facilement imaginer que les dépôts vont encore affluer cet été.

La barre des 500 milliards

La barre des 500 milliards sera cependant difficile à franchir d’ici la fin de l’année car, comme le rappelle Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Epargne, « le second semestre connaît traditionnellement un ou plusieurs mois de décollecte en lien avec les vacances, les achats de rentrée scolaire ou ceux de la fin d’année ». Sans oublier les échéances des impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation) à l’automne.

Concurrence du LEP

Alors que plus de 4 millions de Livret A dépassent déjà leur plafond de 22.950 €, le Livret A pourrait aussi connaître une certaine concurrence de la part du Livret d’épargne populaire (LEP) car les ménages aux revenus modestes éligibles ont tout intérêt à détenir ou abonder ce livret rémunéré à 4,6% (à compter du 1er août). Près de 11 millions de personnes qui n’en détiennent pas pourraient théoriquement ouvrir un LEP. Par ailleurs, l’encours moyen d’un LEP était de de 5.600 € fin 2021, ce qui laisse un peu de place par rapport à son plafond de 7.700 €.

Commentaires (1)
  • Utilisateur2247860
    Utilisateur2247860posté le 22.07.2022 à 10:26

    c'est pourtant pas les richoux qui remplissent les livrets A. et les francais se plaignent de leur pouvoir d'achat. 10millions d'abonnée en France à Netflix..... !!!!!!!