Retraite : "qui peut partir à 60 ans ?"

Seniors Avis d'Expert 0

Valérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo Retraite

Sapiendo Retraite

Le dispositif de départ à la retraite pour carrière longue permet à ceux qui ont débuté leur carrière avant 20 ans ou effectué des stages, de bénéficier de leur retraite à taux plein avant l’âge légal (62 ans pour les personnes nées à partir de 1955).

En 2015, plus de 26 % des salariés partis à la retraite en ont bénéficié et sont donc partis en retraite anticipée à compter de 60 ans. Ce chiffre est en augmentation constante (24% en 2014, 22% en 2013, 15% en 2012). Quelles sont les conditions pour bénéficier de ce dispositif très avantageux ?

Un décompte de trimestre à respecter

Premièrement, il faut donc avoir commencé à travailler avant 20 ans et avoir validé 5 trimestres avant le 31 décembre de l’année civile de ses 20 ans (ramenés à 4 trimestres pour les personnes nées au cours du dernier trimestre de l’année)

Deuxièmement, il faut avoir validé tous ses trimestres (selon votre date de naissance, entre 166 et 172 trimestres pour les personnes nées à partir de 1955).

Attention aux trimestres exclus

Tous les trimestres ne sont toutefois pas pris en compte. En effet, les trimestres retenus dans le cadre d’un départ anticipé doivent être, soit des trimestres issus de cotisations, soit des trimestres appelés trimestres réputés cotisés dans la limite suivante :

  • 4 trimestres de congé maladie, et accident du travail
  • 4 trimestres de service militaire,
  • 4 trimestres de chômage indemnisé,
  • tous les trimestres de congé maternité,
  • 2 trimestres d'invalidité,
  • tous les trimestres du dispositif « pénibilité » à compter de 2015.

Il faut noter aussi que la plupart des trimestres issus de rachats de trimestres, les trimestres AVPF (cotisations des personnes qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle pour s’occuper d’un ou plusieurs enfants ou d’une personne handicapée) et les trimestres enfants ne sont pas pris en compte.

Exemple

Si une personne née en 1957 valide 166 trimestres à ses 60 ans (le nombre requis pour sa génération) et que ces 166 trimestres comprennent 8 trimestres de chômage, seuls 162 trimestres seront pris en compte pour déterminer l’éligibilité à la retraite anticipée. En effet, seulement 4 des 8 trimestres chômage seront réputés cotisés et retenus. Il faudra donc valider 4 trimestres de plus, au-delà des 166,  pour partir en retraite anticipée.

Se faire accompagner

A noter que, s’il n’est pas possible de partir à 60 ans, il est tout de même possible de partir à une date ultérieure avant 62 ans dès que les conditions de trimestres sont remplies.

Pour un départ à la retraite anticipée, il faut préalablement demander une attestation de situation à la caisse de retraite et éventuellement vous faire accompagner d’un professionnel qui vous indiquera les démarches à suivre.

Valérie Batigne

Le CV de Valérie Batigne

Présidente, Sapiendo Retraite

Diplômée d’HEC et de l’Ecole d’Avocats, titulaire d’un DESS fiscalité, Valérie Batigne  a une expérience de près de 25 ans dans les aspects combinés de la fiscalité, de la législation sociale et de la finance. En 2009, après plusieurs années d’expérience en cabinet d’avocats et dans le monde bancaire, elle fonde VB Expertise Retraite pour proposer des solutions face à la complexité du système des retraites et de la gestion patrimoniale. En 2015, elle crée Sapiendo-Retraite.fr, un site de simulations de retraite en temps réel et de conseils entièrement personnalisés.

Commentaires (1)
  • frane34
    frane34posté le 17.01.2017 à 21:16

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?
    A quoi bon des "trimestres enfants" s'ils ne sont ne sont pas pris en compte? et ainsi de suite.....où est la cohérence dans ce fatras?

Quotidien
Actu0

Crédit auto : la LOA poursuit sa percée

Cette année, la location avec option d’achat représente plus de 70% de la production de crédits à la consommation dédiée aux voitures neuves.

Lire la suite