Gaz-électricité : 40% des inscrits à l’offre de l’UFC ont sauté le pas

Budget Actu 0

L’association UFC-Que Choisir annonce que plus de 106.000 clients ont souscrit à l’offre groupée négociée auprès de Lampiris. Un nombre en hausse par rapport aux opérations précédentes

Reuters

L’UFC-Que Choisir a fait ses comptes. Dans un communiqué, l’association de consommateurs vient d’annoncer que 39,2% des inscrits ont décidé de souscrire à l’offre négociée dans le cadre de la campagne « énergie moins chère ensemble ».

En termes de taux de conversion, c’est un peu mieux que pour la campagne de 2015 (un tiers de conversion) mais moins bien que pour l’opération menée en 2014 (50%). En revanche, le nombre de souscripteurs a fait un bond en avant : 106.784 cette année contre 60.000 en 2015 et 70.000 en 2014.

Il faut dire que cette année, l’UFC-Que Choisir a proposé une offre à la fois sur le gaz et l’électricité alors que les années précédentes seul le gaz était concerné.

L’association rappelle que les tarifs négociés auprès de Lampiris sont bien inférieurs aux tarifs réglementés de septembre dernier : -23% pour l’électricité et -17% pour le gaz.

Certes, cela ne concerne que le prix HT du KWh. Il ne faut en effet pas oublier que l’abonnement et les différentes taxes comptent pour une très grande part dans les factures d’énergies. Ceci étant, au vu des prix obtenus, les clients devraient réaliser des économies appréciables. L’UFC-Que Choisir annonce en moyenne 227 euros par an pour l’électricité, 117 euros pour le gaz et 190 euros pour ceux qui utilisent les deux énergies. Ainsi, l’ensemble des souscripteurs devraient au total gagner 15,6 millions d’euros de pouvoir d’achat.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Orange Bank mise sur la gratuité

La banque mobile d’Orange ouvrira au public le 6 juillet. Elle promet une carte gratuite et l’absence de frais de tenue de compte… sous condition

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Un automobiliste paie entre 23% et 27% de taxes

Selon la version 2016 de l’étude annuelle de l’Automobile club association, les automobilistes ont réglé 65 milliards d’euros de taxes l’an passé, dont 35 milliards sur les carburants

Lire la suite