Garde d’enfants : des pratiques très différentes selon les revenus de la famille

Enfants et Ados Actu 0

L’Observatoire de la petite enfance montre aussi que les enfants de moins de 3 ans gardés par leurs parents sont beaucoup moins nombreux qu’il y a 10 ans.

Reuters

Comment les enfants de moins de 3 ans sont-ils gardés ? C’est l’une des questions sur laquelle a l’habitude de se pencher l’Observatoire national de la petite enfance (Caf). Pour la dixième édition (données à fin 2013), un premier constat s’impose : 61% des enfants sont gardés par leurs parents. Toutefois, la proportion a nettement diminué en 10 ans puisqu’elle était à l’époque de 70%.

Dresser un panorama général reste toutefois complexe. Car le mode de garde est étroitement lié à la structure familiale. Par exemple, dans les familles nombreuses (3 enfants ou plus), la garde par un parent représente 76% des cas. Dans les familles avec un seul enfant, le taux passe à 50%.

Dans les familles aisées, seuls 29% des enfants sont gardés par les parents

Toutefois, c’est surtout le niveau de revenus du ménage qui semble conditionner le mode de garde. Dans le premier quintile (20% de foyers les plus modestes), 88% des enfants sont gardés par les parents. Ici, « l’arbitrage financier entre revenu d’activité et coût de la garde peut jouer en faveur d’un arrêt d’activité », souligne le rapport.

La proportion décroît au fur et à mesure que le revenu progresse jusqu’à atteindre 29% dans le dernier quintile (20% de familles les plus riches). Il faut dire que dans ces foyers, il est fréquent que les deux parents travaillent à temps complet.

Pour faire garder leurs enfants, les familles aisées privilégient les assistantes maternelles (37%) des cas, devant les établissements d’accueil collectifs (22%). En revanche, elles ne sont que 5% à avoir recours aux gardes à domicile. Coût oblige, elles restent toutefois quasiment les seules à utiliser ce mode de garde.

Plus de capacités d'accueil

Les différents modes de garde représentent une capacité d’accueil de 1,34 million d’enfants de moins de 3 ans, soit 55 places pour 100 enfants. Il y a 10 ans, le taux n’était que de 32,9%. La hausse provient essentiellement des 75.000 places créées chez les assistantes maternelles. Ces dernières disposent de plus de 800.000 places et affichent la plus haute capacité d’accueil (32,9 places pour 100 enfants). Les crèches suivent avec 403.700 places, soit 16,6 places pour 100 enfants, loin devant les écoles (96.900 places) et les salariés à domicile (41.700 places).

Commentaires
Quotidien
Actu0

Crédit auto : la LOA poursuit sa percée

Cette année, la location avec option d’achat représente plus de 70% de la production de crédits à la consommation dédiée aux voitures neuves.

Lire la suite