Essence/gazole : Nicolas Hulot veut aligner les taxations

Budget Actu 0

Le ministre de Transition écologique et solidaire a dit vouloir agir rapidement et éviter une fiscalité punitive. Il n’a toutefois pas détaillé son projet.

Reuters

C’est le retour d’un vieux serpent de mer. Ce vendredi sur BFM TV, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a dit vouloir aligner la fiscalité de l’essence et celle du gazole promettant qu’à terme la taxation serait la même pour les deux carburants à la pompe.

Eviter la fiscalité punitive

Dans ces conditions, se dirige-t-on vers un simple alourdissement de la fiscalité du gazole comme certains automobilistes le redoutent ? Le ministre n’a pas donné de détail sur les mesures envisagées mais il a pointé la méthode utilisée jusqu’ici en matière de fiscalité écologique uniquement « additionnelle et punitive ». Sa préférence irait donc à une « vision globale », autrement dit à une réforme à pression fiscale constante.

Récemment, une compensation entre essence et gazole a bien été opérée au niveau de la TICPE. Toutefois, l’intégration par ailleurs d’une composante taxe carbone de plus en plus lourde a rendu invisibles les allègements octroyés sur l’essence. A titre d’exemple, la TICPE sur le gazole est passée de 49,81 centimes par litre en 2016 à 53,07 centimes cette année. En comparaison, la TICPE sur le SP 95 a certes beaucoup moins enflé, mais elle n’a pas pour autant reculé, étant passée de 64,12 centimes à 65,07 centimes.

Encore 15 centimes d’écart au litre

Il reste en tout cas du chemin à faire pour arriver à l’équilibre. Entre SP95 et gazole, l’écart de TICPE est encore de 12 centimes au litre. Sachant que la TICPE est de surcroît soumise à la TVA à 20%, l’écart approche même en réalité des 15 centimes.

Cette différence de taxation explique d’ailleurs pratiquement à elle seule l’écart de prix à la pompe qui était en moyenne de 17 centimes la semaine dernière (1,1754 euro pour le gazole contre 1,3436 euro pour le SP95). De fait, les prix HT ne diffèrent que de 3 centimes en faveur du gazole.

Une mise en route rapide

Reste à savoir quand et à quel rythme le gouvernement compte procéder à l’alignement. Nicolas Hulot a assuré vouloir agir rapidement, dans le cadre de la loi de programmation budgétaire. Le processus pourrait ainsi être engagé dès la loi de finance 2018, du moins en partie.

Commentaires (4)
  • George Orwell
    George Orwellposté le 24.06.2017 à 01:08

    Et pourquoi pas un alignement vers le bas ?

  • special
    specialposté le 23.06.2017 à 21:30

    normal !!!! et bravo il était temps

  • bob-watt
    bob-wattposté le 23.06.2017 à 18:21

    Pas de changement, on revient toujours sur les taxes comme avec Hollandouille. Le diésel fait chier nos dirigeants depuis longtemps.
    Ils vont profiter de ce nouveau gouvernement pour voter toutes les merdes fiscales.
    BRAVO les Macronistes !!!!!

  • lbda21
    lbda21posté le 23.06.2017 à 13:51

    L'intelligence règne : la taxe carbone va refroidir le climat, bien que le CO2 ne soit pas un gaz à effet de serre.

Quotidien
Actu0

Cadres : des salaires en hausse de 1,7% en 2017

D’après le baromètre Expectra, le salaire médian des cadres est cette année de 43.544 euros bruts. Les hausses les plus marquées se retrouvent dans les filières commercial-marketing et comptabilité-finance

Lire la suite