Drogues : les Français dépenseraient 2,3 milliards d’euros par an

Budget Actu 0

Selon le bilan de l’INHESJ, le marché de la drogue représente un budget moyen de 36 euros par habitant. C’est trois fois plus que les sommes dépensées dans les paris en ligne

Reuters

Les chiffres datent de 2010, mais ils donnent tout de même une idée de l’ampleur du marché des drogues en France. D’après le rapport de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), les drogues génèrent un chiffre d’affaires annuel estimé à 2,3 milliards d’euros.

0,1% du PIB

A titre de comparaison, cela équivaut peu ou prou au volume d’affaires d’entreprises comme Dassault Systèmes, Gemalto ou JCDecaux. Ce chiffre montre aussi que les Français dépensent environ 3 fois plus en drogues qu’en paris en ligne (725 millions d’euros en 2014 selon l’Arjel).

Le marché des drogues illicites est donc loin d’être un phénomène négligeable. Il correspond à plus de 0,1% du PIB et représente un budget moyen par Français de 36 euros. Si l’on ne retient que la population de plus de 15 ans, l’enveloppe moyenne grimpe même à près de 43 euros par tête.

Le cannabis en tête

Avec un chiffre d’affaires estimé à 1,12 milliard d’euros, le cannabis compte pour près de la moitié du total. Le marché du cannabis a d’ailleurs progressé de 33% en 5 ans. Une hausse qui d’après l’INHESJ tient plus à la progression des prix du cannabis (plus dosé en THC) qu’à une envolée des volumes. Ces derniers sont restés globalement stables à 154 tonnes en 2010.

Juste derrière avec un chiffre d’affaires de 902 millions d’euros, le marché de la cocaïne a pour sa part fortement augmenté (+85% en valeur en 5 ans). Ici, c’est l’effet volumes qui a joué à plein (de 8,3 tonnes en 2005 à 15 tonnes en 2010). Comme le rappelle l’INHESJ, la cocaïne s’est démocratisée avec la division par 3 des prix entre 1990 et le milieu des années 2000 (à 60 euros le gramme).

Enfin, le rapport souligne le retour de l’héroïne, dont le marché est passé de 204 millions à 329 millions d’euros en 5 ans.

Bien entendu, il ne s’agit que d’une estimation moyenne, les quantités et les prix étant difficiles à évaluer avec précision. Pour preuve, l’INHESJ donne une fourchette allant de 1,53 milliard à 3,15 milliards d’euros pour l’ensemble du marché.

Commentaires (1)
Quotidien
Fiche Pratique0

Assurance scolaire : faut-il souscrire ?

Elle permet de couvrir l’enfant dans le cadre de ses activités scolaires. Mais certains risques peuvent être déjà assurés par ailleurs. Le type d’établissement choisi peut aussi avoir son importance

Lire la suite