Banque : la dimension locale intéresse les clients… du moins en principe

Banque Assurance Actu 0

Une étude d’Arcane Research met en évidence un vrai paradoxe. Les clients plébiscitent l’assise locale des banques mais n’en font pas pour autant un critère de choix.

AltoPress / Maxppp

Soutenir l’économie de proximité. L’idée est à la mode. Nombre de consommateurs plébiscitent ainsi les circuits courts et la préférence locale. Cela concerne également le monde de la banque.

Selon une enquête menée par Arcane Research auprès de 8.000 détenteurs de comptes bancaires, 8 clients sur 10 estiment qu’il est essentiel que les banques accompagnent l’économie locale, par exemple en soutenant des associations ou en participant au développement du territoire.

Consommation et épargne au programme

Près de 90% des sondés souhaiteraient même que les banques aillent plus loin en incitant les clients à favoriser la consommation locale. Cela pourrait passer par l’instauration de cartes récompensant les achats locaux ou par la mise en avant des professionnels produisant à proximité.

Dans ce panorama de bonnes intentions, les clients des banques n’oublient pas non plus l’épargne. Une majorité de la clientèle serait intéressée par des solutions d’épargne de proximité (soutenant les acteurs économiques locaux).

Un passage à l'acte difficile

Toutefois, comme l’ont déjà montré de nombreux de sondages dans des domaines très variés, entre l’intention et le passage à l’acte il y a un pas… qui n’est pas souvent franchi. L’étude nous apprend en effet par ailleurs que moins de 1 client sur 10 détient actuellement un produit d’épargne de proximité.

Bien sûr, cela peut s’expliquer par un déficit de connaissance, voire une communication insuffisante des banques, plutôt que par un manque de volonté des clients. Mais un dernier volet de l’enquête met bel et bien en évidence l’attitude paradoxale des clients sur ce sujet.

Au moment de choisir leur banque, moins de 2 clients sur 10 disent avoir été influencés par la dimension locale de l’établissement. Et de la même façon, moins de 1 sondé sur 10 pourrait être incité à changer de banque au regard de ce critère. Bref, le soutien des banques à l'économie locale est encore loin d'être un critère décisif... en dépit des bonnes intentions.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Retraites : une hausse de 0,9% en octobre ?

C’est la prévision retenue par la Commission des comptes de la Sécurité Sociale au vu de l’inflation passée. Il s’agirait de la première hausse des pensions depuis avril 2013…

Lire la suite