Augmentations de salaires : des budgets moins généreux qu’attendu

Budget Actu 0

Selon Deloitte, les entreprises ont légèrement réduit leurs enveloppes de 2017 par rapport à ce qui était annoncé en septembre dernier. Pour les cadres, la médiane se situe désormais à 1,6%.

MaxPPP

Il y aura des hausses de salaires pour 2017. Mais les entreprises seront finalement un peu moins généreuses qu’annoncé. C’est ce que révèle une enquête de Deloitte.

Jusqu’à 0,2 point de moins

Pour les cadres, une enquête de septembre avait fait ressortir une médiane de 1,8%. Autrement dit, une entreprise sur deux prévoyait d’augmenter les salaires de 1,8% ou plus. Désormais, le point d’équilibre se situe à 1,6%.

Pour les autres catégories, les révisions sont un peu moins lourdes : de 1,70% à 1,65% pour les non-cadres et de 1,70% à 1,60% pour les cadres supérieurs.

Deloitte explique que face à la situation économique, une entreprise sur cinq a choisi de revoir son budget d’augmentations.

Les grandes entreprises à la traine

Les hausses de salaires devraient par ailleurs être un peu plus soutenues dans les structures réalisant moins de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires : 1,9% pour les cadres et non-cadres, 1,75% pour les cadres supérieurs.

Dans les plus grandes entreprises, le pivot ne situera qu’à 1,5% pour les cadres et non-cadres et à 1,6% pour les cadres supérieurs.

Différenciation

Pour les non-cadres, les augmentations individuelles ne seront la norme que dans 35% des entreprises. En revanche, elles seront plus répandues pour les cadres. Ici, 73% des entreprises n’envisagent que sur des augmentations individuelles et 20% des augmentations mixtes (individuelles et générales). Les augmentations individuelles devraient ainsi représenter 62% des enveloppes.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Orange Bank mise sur la gratuité

La banque mobile d’Orange ouvrira au public le 6 juillet. Elle promet une carte gratuite et l’absence de frais de tenue de compte… sous condition

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Un automobiliste paie entre 23% et 27% de taxes

Selon la version 2016 de l’étude annuelle de l’Automobile club association, les automobilistes ont réglé 65 milliards d’euros de taxes l’an passé, dont 35 milliards sur les carburants

Lire la suite