"La vente des Hospices de Beaune est un bon indicateur pour les vins de Bourgogne"

Vins et Spiritueux Avis d'Expert 0

Thierry Goddet, président et fondateur de Cavissima

Cavissima

Quiconque s’intéresse aux grands vins ne peut ignorer la vente des Hospices de Beaune, la célèbre vente à la chandelle.  Plusieurs raisons viennent s’ajouter à ce phénomène. Tout d’abord, c’est la forme la plus pure de vente en primeur, car le domaine propose à la vente des vins fraichement vinifiés et qui seront élevés dès le mois de décembre. Puis, il s’agit d’un rendez-vous médiatique avec des stars du grand ou petit écran qui viennent  animer la « salle des Pôvres » le temps d’un après-midi et faire grimper les enchères sur les centaines de pièces offertes à la vente. Ensuite parce que les ventes portent sur un échantillon assez représentatif de la Bourgogne des Côtes de Nuits, Côte d’Or, Côte chalonnaise et Maconnais : le domaine s’étend à présent sur plus de 60ha et compte à présent 43 cuvées différentes dans les appellations villages, premier cru et grand cru. Enfin, la vente est orchestrée par Christie’s chargée de relayer l’évènement dans le monde entier. Last but not least, le produit de la vente est partagé entre les Hospices de Beaune et des associations caritatives.

Si, compte tenu de leur prix excessif, les vins proposés à la vente ne peuvent véritablement pas entrer dans la catégorie Placement Vin, la France du vin tourne son regard vers Beaune en ce troisième dimanche de Novembre. C’est le moment de faire le point sur la demande et sur l’évolution des prix des vins de Bourgogne.

La collecte a grimpé de 26%

Paradoxalement, la vente des Hospices de Beaune apporte un bon indicateur. Ainsi, même si la quantité disponible à la vente fut cette année en retrait de plus de 30%  en volume par rapport à 2012 ; la collecte, elle, aura grimpé de 26%. Ce sont surtout les vins rouges qui ont progressé cette année. Le fait est que la situation s’annonce tendue en Bourgogne qui souffre d’un déficit chronique de volume avec une troisième vendange à quantité réduite. Et la demande en revanche reste très soutenue. Ainsi les prix progressent de manière sensible et le millésime 2012 qui entre à présent en vente fait l’objet de hausses comprises entre 25 et 40% selon les climats.

Sur ce millésime 2013 jugé « rare et précieux », la pièce des Présidents fut remportée par une acheteuse chinoise. C’est donc la première fois dans l’histoire de la vente que ce lot prestigieux part en Asie. On se souvient que l’an dernier la pièce était revenue à un acquéreur ukrainien. Voici qui permettra encore à la Bourgogne de se faire connaitre un peu plus dans ce pays qui ne regardait principalement qu’en direction de Bordeaux.

Cavissima.com

Thierry Goddet

Le CV de Thierry Goddet

président et fondateur, Cavissima

Titulaire d'un MBA (Pace University, New York City), Thierry Goddet a été cadre dirigeant pendant 23 ans dans un groupe industriel suisse coté à Zurich avant de lancer Cavissima en 2010. Il a reçu le prix d'Innovation au Forum de l'Investissement 2012.

Commentaires