Un peu plus de 4 foyers sur 10 paient l'impôt

Nouveautés Actu 0

En trois ans, la proportion de foyers soumis à l'impôt sur le revenu a chuté de 10 points, pour atteindre 42,8%.

MaxPPP

Les défenseurs de l’impôt universel vont avoir du grain à moudre. De fait, de moins en moins de Français paient l’impôt sur le revenu. Selon le rapport 2016 de la DGFiP, 16,12 millions de foyers ont été imposés l’an dernier, soit près d’un million de moins qu’en 2015.

Rapportés au nombre de foyers fiscaux, les chiffres sont encore plus spectaculaires. Entre 2015 et 2016, la part de foyers imposés est passée de 45,6% à 42,8%. Autrement dit, près de 6 foyer sur 10 n’ont pas contribué à l’IR l’an passé.

L'effet des "mesures Hollande"

Cela s’explique par les allègements successifs accordés aux ménages les plus modestes durant le quinquennat de François Hollande. Rappelons qu’en 2013, l’exécutif mis en place par François Hollande avait engagé un véritable choc fiscal, ayant fait bondir la part de foyers imposés de 49,9% en 2012 à 52,3% en 2013.

Face à la grogne suscitée, la majorité a ensuite fait machine arrière, du moins pour les Français les moins aisés (réductions exceptionnelles, suppression de la première tranche…). Ainsi de 2013 à 2016, la proportion de ménages imposés a reculé de 10 points (voir tableau), revenant même en dessous du précédent point bas touché en 2009 (43,4%).

Une concentration accrue

L’Etat n’a pas pour autant allégé la charge globale de l’impôt. Entre 2013 et 2016, les recettes (nettes de dégrèvements et remboursements) ont même progressé de 4,25%, passant de 68,86 milliards à 71,79 milliards d’euros.

Dès lors, la charge moyenne supportée par les foyers imposés a été alourdie. Bien entendu, cela s’explique en partie par la croissance spontanée des revenus, mais on peut aussi y voir l’impact de quelques mesures fiscales comme la diminution du plafond du quotient familial.

Quid avec Emmanuel Macron ?

Cette année, les mesures décidées dans le cadre du budget 2017 ne devraient faire évoluer qu’à la marge la part de foyers imposables.

Enfin, pour 2018, c’est plutôt le levier de la CSG que compte activer Emmanuel Macron. Notons toutefois que les allègements de cotisations chômage et maladie promises aux salariés devraient faire augmenter les revenus imposables et pourraient faire légèrement évoluer le nombre et la part de ménages soumis à l’impôt.

L'IR en France depuis 2010
Source: rapports DGFiP
2016201520142013201220112010
Nombre de foyers imposés (en millions)16,1217,0817,8519,2018,1517,2116,82
Part de foyers imposés (par rapport aux foyers fiscaux)42,8%45,6%48,1%52,3%49,9%46,6%46%
Commentaires