Impôts : ce qui va changer en 2017

Nouveautés Actu 0

Les limites de tranches seront relevées de 0,1% pour tenir compte de l’inflation. Mais il faudra aussi intégrer la nouvelle réduction d’impôt promise par le gouvernement

Reuters

Il y aura eu peu d’inflation en 2016 (0,1% attendu) et cela va se ressentir sur le barème de l’impôt sur le revenu en 2017. Conformément à la règle en vigueur, la grille sera en effet ajustée de 0,1% l’an prochain.

Ainsi, les revenus seront exonérés jusqu’à 9.710 euros et non plus 9.700 euros. La tranche la plus haute (45%) débutera quant à elle à partir de 152.260 euros au lieu de 152.108 euros.

Ce barème sera toutefois loin de suffire pour calculer l’impôt. Dans de nombreux cas il faudra aussi tenir compte du plafonnement du quotient familial, de la décote, voire de la réduction d’impôt annoncée par le gouvernement.

Le barème de l'impôt sur le revenu
LF 2017
20162017
RevenusTauxRevenusTaux
Moins de 9.700€0%Moins de 9.710€0%
De 9.701 à 26.791€14%De 9.711 à 26.818€14%
De 26.792 à 71.826€30%De 26.819 à 71.898€30%
De 71.827 à 152.10841%De 71.899 à 152.260€41%
Plus de 152.108€45%Plus de 152.260€45%

Quotient

Les familles bénéficient d’une demi-part supplémentaire par enfant (voire d’une part à partir du troisième). A revenu égal, elles ont ainsi un impôt moins lourd qu’un couple sans enfant. Toutefois, cet avantage est limité. C’est ce qu’on appelle le plafonnement du quotient familial.

En 2016, cet avantage ne pouvait dépasser 1.510 euros par demi-part. Autrement dit, un couple avec un enfant pouvait dans le meilleur des cas payer 1.510 euros de moins qu’un couple sans enfant aux revenus équivalents.

Réforme du barème oblige, ce plafonnement passera à 1.512 euros en 2017.

Décote

Pour calculer l’impôt dû, il faut aussi intégrer la décote. Il s’agit d’un mécanisme de réduction d’impôt qui allège la note de ceux dont l’impôt brut est inférieur à 1.553 euros pour un célibataire et 2.560 euros pour un couple.

Pour un célibataire, la décote correspond par exemple à la différence entre 1.165 euros et les ¾ de l’impôt brut. Pour 1.000 euros d’impôt, la décote est ainsi de 415 euros, ramenant l’impôt à 585 euros.

Réduction d’impôt de 2017

Certains ménages devront enfin ajouter la nouvelle réduction d’impôt présentée par le gouvernement et devant profiter essentiellement à 5 millions de ménages pour un total de 1 milliard d’euros.

Concrètement, il s’agira d’une réduction d’impôt calculée sur l’impôt dû après intégration de la décote. La mesure concernera les ménages ne dépassant pas certains plafonds de revenus (RFR) : 20.500 euros pour un célibataire et 41.000 euros pour un couple, chaque demi-part majorant le plafond de 3.700 euros.

Il est à noter que jusqu’à 18.500 euros pour un célibataire et 37.000 euros pour un couple (avant majoration pour demi-part), la réduction d’impôt sera de 20%. Au-delà (et dans la limite des plafonds indiqués ci-dessus), le taux sera dégressif.

Comme l'a déjà indiqué Bercy, cette réduction d'impôt s'appliquera dès janvier pour les ménages mensualisés.

Complexité

Si la réforme passée du barème (avec la suppression de la tranche à 5,5%) a simplifié le calcul de l’impôt, l’ajout de différentes strates d’allègements (décote, réduction d’impôt) a en revanche nettement complexifié le dispositif fiscal.

Sans l’aide d’un simulateur, peu de ménages seront donc en mesure de se faire une idée précise de l’impôt qu’ils devront payer en 2017.

Commentaires (1)
  • gilopero
    giloperoposté le 20.12.2016 à 14:13

    Si la réforme passée du barème (avec la suppression de la tranche à 5,5%) a simplifié le calcul de l’impôt, l’ajout de différentes strates d’allègements (décote, réduction d’impôt) a en revanche nettement complexifié le dispositif fiscal.
    Sans l’aide d’un simulateur, peu de ménages seront donc en mesure de se faire une idée précise de l’impôt qu’ils devront payer en 2017.

    Conclusion ,moins il y a de tranches et plus c'est compliqué ,simplification à la française,
    avant c'était calculable maintenant il faut 1 simulateur