Hausse de la CSG : une mauvaise idée pour une majorité de Français

Nouveautés Actu 0

Un sondage Odoxa-Guibor pour les Echos et Radio Classique montre que 69% de la population est opposée à ce projet de réforme.

Reuters

La hausse de la CSG est encore loin d’être acquise. Certes, Emmanuel Macron dispose désormais d’une large majorité à l’Assemblée nationale et a fait de la CSG l’un des pivots de son projet de réforme fiscale. Ceci étant, il devra aussi compter sur le poids de l’opinion. Or, cette dernière est loin de lui être acquise sur la question de la CSG.

Selon un sondage Odoxa-Guibor pour les Echos et Radio Classique, les Français sont même 69% à juger que relever la CSG de 1,7 point serait une mauvaise idée.

Craintes sur les retraites

Pour expliquer cette opposition, les auteurs du sondage mettent en avant plusieurs éléments. Citée par le quotidien, la directrice d’Odoxa, Delphine Bracq, rappelle d’abord que « les actifs ont toujours tendance à protéger les retraités parce qu’ils se projettent dans cette situation future ». Rappelons en effet que si les salariés devraient profiter de la hausse de la CSG (plus que compensée par l’abandon des cotisations maladie et chômage), les retraités soumis au taux plein de CSG n’auront de leur côté aucune compensation.

La réforme semble aussi mal comprise. Pour preuve, 47% des sondés seulement savent à quoi sert la CSG et seuls 32% connaissent le coût de leur propre CSG.

Le poids des effets secondaires ?

Ajoutons enfin, ce que ne précise pas le quotidien, que certains Français craignent peut-être également des effets secondaires néfastes. Certes, à première vue, les salariés seront gagnants. Mais il ne faut pas non plus oublier que l’alourdissement de CSG pèsera par ailleurs sur certains supports d’épargne comme le PEA ou l’assurance-vie en euros et certains revenus du patrimoine comme les plus-values immobilières.

Commentaires (5)
  • a1039
    a1039posté le 21.06.2017 à 10:30

    Les 69% qui n'ont pas de bulletin de salaire ?

  • bob-watt
    bob-wattposté le 21.06.2017 à 12:15

    Je fais partie des 69%, t'en déplaise. Les retraités ne sont pas des bouche-trous. Et la taxe d'habitation exonérée pour 80% des Français !!!!! complètement injuste et à revoir aussi. Je n'ai pas voté MACRON et j'en suis fier................

  • xavilduch
    xavilduchposté le 21.06.2017 à 10:25

    si on peut arrondir à 17 % au lieu de 17.2 ça sera plus facile...et l'impact assez peu différent...à défaut, qui est d'accord de limiter la hausse du nombre de retraités compte tenu de leur espérance de vie grandissante ?

  • xavilduch
    xavilduchposté le 21.06.2017 à 10:16

    si on peut arrondir à 17 % au lieu de 17.2 ça sera plus facile...et l'impact assez peu différent...ensuite, qui est d'accord de limiter la hausse du nombre de retraités compte tenu de leur espérance de vie grandissante ?

  • mangrove
    mangroveposté le 21.06.2017 à 10:00

    Alors que les revenus du capital deviennent de plus en plus risqués et moins rentables, la hausse de la CSG est un deuxième effet qui risque de peser lours dans le choix des investissements. Sans compter que hors Flat Taxe, cette hausse fiscale est bien réelle pour beaucoup de gens et sans contrepartie aucune .