«Des taux bas, certes, mais sachez présenter votre dossier d’emprunt !»

Crédit Avis d'Expert 0

Maël Bernier, Directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com

Meilleurtaux.com

Les taux des emprunts immobiliers sont aujourd’hui toujours très bas et vont le rester au moins jusqu’aux élections présidentielles. Cependant, même avec des taux moyens toujours inférieurs à 2% toutes durées confondues, il faut savoir mettre toutes les chances de son côté pour réussir à emprunter et trouver le meilleur taux.

Savoir vendre son dossier

Pour trouver un crédit immobilier, il faut savoir « vendre » son dossier aux banques, et pour cela il existe des astuces de base à respecter qui vous permettront d’être plus crédible et surtout plus « présentable » aux yeux d’un banquier. Pour commencer, prime à la stabilité : un banquier ne prend que des risques limités, ainsi, un candidat à l’emprunt sera toujours mieux accueilli s’il peut se prévaloir d’une solidité professionnelle et donc en l’occurrence d’un contrat à durée indéterminée (hors période d’essai). Pour les personnes en contrat dit précaire, la démarche sera plus longue et l’obtention d’un crédit beaucoup plus difficile. Concernant, les professions libérales ou autres indépendants, un historique de trois ans de votre bilan vous sera le plus fréquemment demandé.

Mieux vaut être fourmi

Deuxième élément, la capacité d’épargne car les banques préfèrent évidemment les fourmis aux cigales. En effet, le banquier examinera votre façon de gérer vos comptes en « bon père de famille », des découverts réguliers et une épargne mensuelle inexistante sont autant de signes qui l’alerteront sur votre difficulté à tenir votre budget. Attention, les banques n’étudient pas les apports et la capacité d’épargne de la même manière selon votre âge et votre situation professionnelle. En effet, s’il est aisé de comprendre qu’un jeune qui débute dans la vie active n’a pas pu se constituer un apport important, il sera plus compliqué pour une personne qui dispose d’une plus grande ancienneté d’expliquer son absence d’épargne.

Attention aux crédits conso

Troisième élément, les crédits en cours, si vous disposez de plusieurs crédits à la consommation et plus particulièrement de cartes de crédits (cartes d’enseigne, facilités de paiement), clôturez-les avant de monter votre dossier, car les réserves d’argent et autres crédits revolving sonnent comme autant d’alertes rouges pour un banquier qui s’apprête à vous consentir un prêt.

En résumé, pas de découvert dans les six mois qui précédent une demande de crédit à l’habitat, une faculté d’épargne et un assainissement de votre situation sur les autres crédits vous garantiront une meilleure étude de votre dossier.

Maël Bernier

Le CV de Maël Bernier

Directrice de la communication, Meilleurtaux.com

Maël Bernier est la Directrice de la communication de Meilleurtaux.com. A l’issue d’études de droit complétée par une maîtrise en communication, elle devient chef de projet en agence de communication financière avant de rejoindre Empruntis.com en 2004 puis Meilleurtaux.com en 2014.

Commentaires (1)
  • Loueur Meuble
    Loueur Meubleposté le 30.03.2017 à 02:29

    Un autre excellent conseil : bien choisir son courtier.
    Deux achats pour lesquels j'avais tenté de passe par meilleurtaux : le premier on m'a annoncé deux mois avant de bien vouloir étudier mon dossier, le second je n'ai jamais eu de retour après avoir fournis les pièces demandées, malgré mes rappels.

Immobilier
Fiche Pratique0

Immobilier locatif : attention aux subtilités comptables !

La règle de comptabilisation des recettes et des dépenses n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un bien nu ou d’un bien meublé. Mieux vaut donc être vigilant pour ne pas faire d’erreur dans ses déclarations fiscales

Lire la suite