«C’est probablement la dernière fenêtre pour renégocier votre crédit !»

Crédit Avis d'Expert 0

Sandrine Allonier, Responsable des Relations Banques de Vousfinancer.com

Vousfinancer.com

Avis aux derniers retardataires. Cela fait plusieurs mois qu’on en parle, mais cette fois-ci c’est sûrement la dernière fenêtre de tir pour renégocier son crédit immobilier… Même si les taux ont légèrement augmenté depuis fin 2016, il reste des opportunités !

Baisse des demandes

Sous l’effet de la légère remontée des taux de crédit - passés de 1,40% à 1,70% en moyenne sur 20 ans depuis novembre 2016 - les demandes de renégociations de prêt ont fortement chuté ces dernières semaines pour représenter actuellement seulement 5% des dossiers de crédit confiés à Vousfinancer.com contre 26% en septembre 2016, au plus fort de la demande ces derniers mois… Ceci s’explique par le fait que la plupart des crédits souscrits ces dernières années ont déjà été renégociés et que pour les plus anciens, il reste souvent trop peu de capital à rembourser…

2015 et 2016

Pour autant, certains retardataires n’ont pas encore renégocié leur crédit. Ceux qui ont le plus intérêt à le faire sont sûrement ceux qui ont souscrit un crédit récemment, en 2015 ou 2016, à un moment où les taux sur 20 ans étaient en moyenne à 2,5% sur 20 ans. La raison est simple : c’est en début de prêt que l’on rembourse le plus d’intérêts et donc que l’effet de la baisse de taux sera le plus fort… Globalement, on considère qu’il est intéressant de renégocier son crédit si l’écart de taux est de 1% minimum, mais pour les crédits récents, 0,7% peuvent suffire à compenser les frais générés par l’opération (environ 4% du capital restant dû, incluant les pénalités de remboursement anticipées, les frais de garantie et frais de dossier).

Mieux vaut conserver la même mensualité

Actuellement on peut emprunter en moyenne à 1,50% sur 15 ans, 1,70% sur 20 ans et 1,90% sur 25 ans. Ainsi, théoriquement tous les crédits souscrits ces dernières années à plus de 2,5% peuvent être renégociés… Par exemple un crédit de 200 000 € sur 20 ans souscrit en janvier 2016 à 2,40% et renégocié actuellement à 1,60% sur 18 ans permet d’économiser 48 € par mois et 10 700 € au total.

Pour maximiser l’effet de la renégociation, mieux vaut choisir de baisser si possible la durée restante de son prêt en conservant la même mensualité car l’économie générée sera plus importante grâce à un taux plus faible et un amortissement du crédit plus rapide.

Changer d’assurance

Cela peut également être l’occasion de trouver une assurance de prêt mieux adaptée ou plus compétitive. Au moment de la souscription du nouveau crédit, nous conseillons de vérifier s’il est transférable car cela est de plus en plus rare… Il pourra alors être conservé pour une future acquisition. Si ce n’est pas le cas, il faut prévoir de conserver son bien – et donc son crédit - encore 2 ans minimum car lors d’un rachat, on repart en début de prêt avec, par conséquent, un amortissement plus lent les premières années…

Sandrine Allonier

Le CV de Sandrine Allonier

Responsable des Relations banques, Vousfinancer.com

Diplômée d’un DEA et d’une maîtrise d’Economie Internationale de l’Université Paris IX-Dauphine, Sandrine Allonier a débuté sa carrière en 2005 comme journaliste économique avant de devenir responsable des études économiques et porte-parole de meilleurtaux.com. En 2014, elle rejoint VousFinancer.com pour entretenir et renforcer les relations avec les partenaires bancaires et contribuer ainsi au développement de ce courtier.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le marché de la maison neuve ralentit déjà

Les constructeurs de maisons s’inquiètent du rabotage du Prêt à Taux Zéro (PTZ) car leurs clients sont souvent des primo-accédants situés en périphérie des zones urbaines

Lire la suite