Tout savoir sur la surtaxe sur les plus-values !

Fiscalité Fiche Pratique 0

Entrée en vigueur début 2013, elle s'applique au-delà de 50.000 euros

Meilleuragents

Si la réforme voulue par le gouvernement en matière de fiscalité immobilière pour 2013 a été censurée par le Conseil constitutionnel, un dispositif a toutefois été validé. Il s'agit de la surtaxe sur les plus-values immobilières. Après avoir subi plusieurs retouches lors des discussions à l'Assemblée (abaissement du seuil de 100.000 à 50.000 euros, introduction d'un système de lissage), elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2013.

Transactions concernées

La surtaxe s'applique aux transactions réalisées à compter de janvier 2013, "à l'exception de celles pour lesquelles une promesse de vente a acquis date certaine avant le 7 décembre 2012", rappelle le texte.

Le dispositif concerne les plus-values de cessions de biens immobiliers autres que les terrains à bâtir. Il est due à partir de 50.000 euros de plus-value, une fois appliqués les abattements éventuels.

Cette surtaxe vient s'ajouter à l'imposition et aux prélèvements sociaux prévus par le régime de droit commun.

Barème

Le barème comporte 5 tranches principales ainsi qu'un dispositif de lissage visant à atténuer les ressauts d'imposition à l'entrée de chaque tranche. Ce système de lissage produit ses effets jusqu'à 10.000 euros au-dessus de chacun des seuils.

De 50.001 à 60.000 euros : 2 % PV - (60 000 - PV) x 1/20

De 60.001 à 100.000 euros : 2% PV

De 100.001 à 110.000 euros : 3 % PV - (110 000 - PV) x 1/10

De 110.001 à 150.000 euros : 3% PV

De 150.001 à 160.000 euros : 4 % PV - (160 000 - PV) x 15/100

De 160.001 à 200.000 euros : 4% PV

De 200.001 à 210.000 euros : 5 % PV - (210 000 - PV) x 20/100

De 210.001 à 250.000 euros : 5% PV

De 250.001 à 260.000 euros : 6 % PV - (260 000 - PV) x 25/100

Au-dessus de 260.000 euros : 6% PV

Exemple

Pour une plus-value de 50.001 euros, la taxe s'élèvera à 500 euros au lieu de 1.000 euros sans dispositif de lissage.

Pour une plus-value de 100.001 euros, l'imposition sera de 2.000 euros. Elle correspondra ainsi à la taxe due sur une plus-value de 100.000 euros.

Cette surtaxe est calculée après application des abattements pour durée de détention. Ainsi, une plus-value de 55.000 euros bénéficiant d'un abattement de 10% n'entrera pas dans le champ de la surtaxe.

Commentaires
Immobilier
Actu0

L’immobilier de prestige reste une valeur-refuge par excellence

Malgré la perspective de voir l’ISF se transformer en Impôt sur la Fortune Immobilière, beaucoup de Français fortunés et d’étrangers se disent que c’est le bon moment pour se repositionner sur l’immobilier de prestige…

Lire la suite