Prime pour la rénovation énergétique, comment recevoir les 1.350 euros ?

Fiscalité Fiche Pratique 0

Le gouvernement a beaucoup communiqué sur la prime de 1.350 euros pour la rénovation énergétique. Cette prime ne s'adresse toutefois qu'aux grands travaux et beaucoup de conditions doivent être remplies pour espérer l'obtenir…

Reuters

Le cadre général

Le gouvernement a précisé les modalités d'attribution de la prime forfaitaire de 1 350 euros destinée aux particuliers réalisant une rénovation énergétique de leur résidence principale. Si deux tiers des Français sont éligibles à cette prime, elle n'est pas si aisée à obtenir et impose de faire réaliser par des professionnels des travaux de "rénovation énergétique lourde" avec des critères techniques bien précis.

Autant dire que les coûts à engager sont élevés et qu'il ne suffit pas de changer ses fenêtres ou sa chaudière pour espérer recevoir cette prime. Pour les ménages les plus modestes, la prime peut aller jusqu'à 3 000 euros. Cette prime est instaurée pour une durée de 2 ans et n'est pas cumulable avec les aides déjà existantes de l'ANAH qui peuvent parfois se révéler plus avantageuses.

Plafonds de revenus

Pour un couple sans enfant, cette prime sera par exemple distribuée si les revenus annuels du ménage ne dépassent pas le plafond maximum de 35 000 euros. Les revenus à prendre en compte sont le revenu fiscal de référence de l'année n-2 ou celui de l'année n-1 si cela est plus favorable.

Eligibilité à la nouvelle prime de 1 350 €
Source : Ministère du Logement
Composition du ménagePlafonds de ressources
1 personne25 000 €
2 personnes35 000 €
3 personnes42 000 €
4 personnes50 000 €
5 personnes57 000 €

Travaux éligibles

Par rénovation énergétique lourde, il faut entendre des travaux correspondant à au moins deux des catégories éligibles suivantes : travaux d'isolation thermique de la totalité de la toiture, travaux d'isolation thermique de la moitié au moins des murs donnant sur l'extérieur, travaux d'isolation thermique de la moitié au moins des parois vitrées donnant sur l'extérieur, installation de chaudières à condensation, à micro-cogénération gaz ou de pompe à chaleur, installation de chaudières ou d'appareils de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses, installation d'équipements de production d'eau chaude utilisant une source d'énergie renouvelable.

Pour chaque catégorie, un cahier des charges précis des performances thermiques demandées a été établi par le gouvernement. Le respect de ces critères techniques devra être attesté par les professionnels réalisant les travaux lors de la demande de prime.

Des aides pratiques

Un numéro de téléphone Azur (0 810 140 240) permet déjà de répondre aux questions que se posent les particuliers et des les orienter en fonction leurs besoins vers le "Point rénovation info service" le plus proche, en général une bureau de l'agence nationale de  l'habitat (ANAH). Plus de 450 Points infos sont répartis sur l’ensemble du territoire et sont chargés d'aider les particuliers à monter leur dossier.  Un site dédié offre un panorama complet des aides à la rénovation thermique. Dans le cas de la prime de 1 350 euros, ce site permet de réaliser une simulation.

Un formulaire à remplir

Un formulaire de demande de prime doit être signé et complété par le ou les professionnels réalisant les travaux avant de l'adresser, accompagné des pièces justificatives, par courrier à l'Agence de services et de paiement. La confirmation de l'éligibilité de la demande sera adressée par écrit et la prime sera versée une fois les travaux réalisés, sous réserve qu'ils soient achevés dans un délai de 18 mois suivant la demande.

Commentaires (2)
  • g.deltour
    g.deltourposté le 10.10.2013 à 14:49

    le 0810140240 ne réponds pas au question , c est une plateforme qui mets en relation avec des conseillés personnel situé à coté de chez vous c'est tout .

  • papyrus44
    papyrus44posté le 25.10.2013 à 10:24

    ça , c'est du chinois ... En français SVP que voulez vous dire ??

Immobilier
Fiche Pratique0

Changement d’assurance emprunteur : mode d’emploi

A partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat...

Lire la suite