Emprunts à taux fixe/variable/semi-fixe

Crédit Fiche Pratique 0

Les caractéristiques des trois grands types d'emprunts immobiliers disponibles en France

Boursier.com

Trois grands types d'emprunts immobiliers sont disponibles en France : à taux fixe, à taux variable et à taux semi-fixe. Les emprunts à taux fixe sont largement les plus répandus, d'autant plus dans la période actuellement où le coût de l'argent n'a jamais été aussi bas.

Emprunts à taux fixe

Le taux nominal de l'emprunt est décidé par la banque à la signature du contrat de prêt et ne variera pas tout au long de la durée de remboursement, sauf en cas de renégociation du prêt. Les échéances de remboursement sont fixes mais peuvent également être dégressives. Certaines banques offre la possibilité de moduler ses échéances de remboursement, c'est à dire d'augmenter ou de diminuer le montant des mensulaités (dans des limites contractuelles) en fonction de sa situation financière.

Exemple

Pour un emprunt à 3,2% sur 20 ans à échéance fixe, la mensualité de remboursement ne variera pas sur toute la durée de l'emprunt.

Emprunts à taux variable

Les banques proposent des prêts immobiliers à taux variable plafonné, destinés à pouvoir bénéficier de l'évolution de la conjoncture en période de baisse des taux. Dans ce type de crédit, la variation du taux à la baisse n'a pas de limite alors que la variation du taux à la hausse est plafonnée (capée) à un certain niveau dès la signature du contrat. Un taux "capé 1" ne pourra pas augmenter de plus de 1%, un taux "capé 2" de 2%. Le taux de départ d'un emprunt à taux variable offre une décote par rapport à un même emprunt à taux fixe. En contrepartie, le taux d'intérêt est révisé périodiquement, en général à chaque date anniversaire du prêt, en fonction de l'évolution d'un indice de référence, souvent l'Euribor (taux de refinancement à court terme).

Exemple

Le taux d'un emprunt à 2,9% sur 20 ans capé 1 ne pourra pas dépasser 3,9% sur toute la durée du prêt.

Emprunts à taux semi-fixe

Ce système permet de coupler une période à taux fixe et une période à taux variable. Par exemple, les 7 premières années sont à taux fixe pour un prêt sur 15 ans ou les 10 premières années pour un prêt sur 20 ans. Ce prêt s'adresse avant tout à ceux qui comptent revendre rapidement leur bien (c'est-à-dire avant que le prêt bascule en taux variable). Il permet alors d'obtenir un taux de départ plus avantageux que sur un prêt à taux fixe classique. Le taux variable est généralement indexé sur l'Euribor 3 mois, tout en restant capé.

Exemple

Emprunter à taux semi-fixe sur 15 ans peut permettre d'obtenir un taux avantageux de 2,6% sur les 7 premières années.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Immobilier locatif : attention aux subtilités comptables !

La règle de comptabilisation des recettes et des dépenses n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un bien nu ou d’un bien meublé. Mieux vaut donc être vigilant pour ne pas faire d’erreur dans ses déclarations fiscales

Lire la suite
Immobilier
Fiche Pratique0

Déficit foncier : attention aux erreurs de calculs !

Si un déficit foncier peut permettre de réduire ses impôts, il faut toutefois veiller à ne déduire que les dépenses autorisées et être très attentif au cas particulier des intérêts d’emprunt…

Lire la suite