Dossier Les détails du nouveau Prêt à Taux Zéro 2016

Nouveau Prêt à Taux Zéro : que faire en attendant les nouveaux barèmes 2016 ?

Crédit Analyse 0

Un emprunteur déjà éligible au PTZ, ou qui va le devenir, a tout intérêt à attendre pour bénéficier d’un prêt plus important en 2016, voire d’un différé de remboursement plus long.

CBo Territoria

Avec la promesse d’un Prêt à Taux Zéro augmenté, accessible à davantage d’emprunteurs et ouvert à l’immobilier ancien dans toute la France sous conditions de travaux, beaucoup de ménages ayant un premier projet d’acquisition ou un dossier de financement en cours s’interrogent. Ce nouveau Prêt à Taux Zéro doit entrer en vigueur dans un peu plus d’un mois,  le 1er janvier 2016. Les modifications du PTZ doivent encore être intégrées dans le Projet de Loi de Finances 2016, ce qui donnera lieu à un décret d’application. Un décret qui ne pourrait paraître qu’en toute fin de mois de décembre comme cela avait le cas lors de la précédente modification du PTZ début 2015 (décret publié le 30 décembre 2014 pour l'acquisition dans l'ancien sous condition de travaux).

Tenter de retarder la signature

Dans le cas où une signature chez le notaire approche, difficile de revenir en arrière au risque de faire échouer la vente. S’agissant d’un achat dans le neuf (le PTZ s’ouvre désormais à l’ancien sous condition de travaux sur l’ensemble du territoire), il semble cependant envisageable d’essayer de négocier avec le promoteur un report de la signature.

S’il est possible de retarder la signature début 2016, un acquéreur aura tout intérêt à refaire un dossier de financement intégrant le nouveau PTZ. Pour les acquéreurs en zone A comme à Paris et Marseille, la quotité de financement passera en effet de 26% à 40%. Un ménage de 3 personnes bénéficiera alors d’un PTZ de 102 000 € contre 66 300 € seulement aujourd’hui. Pour un couple à Toulouse (zone B1), le PTZ sera de 75 600 € en 2016 contre 49 140 € aujourd’hui. Dans les deux cas, ces emprunteurs bénéficieront aussi d’un différé de remboursement d’au moins de 5 ans. A ce jour, le couple à Toulouse n’a droit à aucun différé si les revenus du ménage sont supérieurs à 32 900  €.

Les taux restent bien orientés

Dans le cas où le projet est moins avancé, il est bien sûr conseillé de patienter pour bénéficier des nouveaux barèmes du PTZ. Certains vont aussi devenir éligibles à ce prêt sans intérêt grâce aux nouveaux plafonds de revenus. Pour ceux qui bénéficient déjà d’une offre de prêt de la part de leur banque ou de leur courtier, mieux vaut y renoncer, même avec si le taux d’intérêt bancaire proposé aujourd’hui est très intéressant. A court terme, les taux d’intérêt ne devraient pas remonter et un PTZ plus important absorbera largement un éventuel écart de taux à la hausse sur son prêt bancaire. Les derniers barèmes des courtiers montrent d’ailleurs que les banques sont à nouveau en conquête de clientèle pour honorer leurs objectifs commerciaux 2016. Elles n’ont donc pas intérêt à augmenter leurs taux à court terme pour rester compétitives, d’autant que leurs conditions de refinancement restent optimales (OAT 10 ans à 0,8%).

Attendre 2016

D’après Maël Bernier, Directrice de la communication du courtier  en prêts immobiliers Empruntis, il faudra attendre la publication du décret d’application pour que les banques commencent à accepter des dossiers de financement intégrant les nouveaux barèmes du PTZ, ce qui renvoie vraisemblablement à janvier 2016. Certaines banques commencent d’ailleurs à ne plus monter de dossiers avec les barèmes actuels du PTZ. Maël Bernier confirme qu’un emprunteur déjà éligible au PTZ, ou qui va le devenir, a tout intérêt à attendre pour bénéficier d’un prêt plus important en 2016, voire d’un différé de remboursement plus long. «Si cela est possible, mieux vaut donc laisser son offre de financement devenir caduque», confie Maël Bernier qui assure également qu’il n’y a pas d’inquiétudes à avoir sur les taux bancaires à court terme.

Commentaires (3)
  • antoine337
    antoine337posté le 21.12.2015 à 10:05

    Excellent article à compléter par celui du blog investissements-conseil. fr " Le prêt à taux zéro renforce enfin !" http://investissements-conseil.fr/le-pret-a-taux-zero-renforce-enfin/

  • sophie22
    sophie22posté le 23.11.2015 à 17:13

    Bonjour,
    Nous avons signé chez le notaire le 01/10 pour l'achat d'un terrain,et la construction d'une maison..
    Nous avons eu un accord avec une banque , ou nous avons eu 39240€ de PTZ + 10000€ avec le crédit agricole,
    Nous avons déposé le permis de construire dans la foulée, et nous avons eu l'accord aujourdh'ui
    Que devons nous faire ??????? attendre les nouvelles dispositions ??? Merci d'avance

  • Abdeljelil HASSINE
    Abdeljelil HASSINEposté le 20.11.2015 à 20:10

    Merci pour cet article, ça répond exactement à mon cas

Immobilier
Fiche Pratique0

Investissement Malraux : les avantages de la VIR

La vente d’immeuble à rénover offre les mêmes réductions d’impôt que le Malraux classique mais allège la taxation de la plus-value à la sortie. Explications.

Lire la suite