Mieux vaut ne pas tarder pour être sûr de profiter des conditions actuelles du PTZ !

Crédit Analyse 0

Si le scénario d’une reconduction à l’identique du prêt à taux zéro en 2018 nous paraît possible et surtout souhaitable, une modification des plafonds de revenus permettant d’être éligible ou une évolution du zonage ne sont cependant pas à exclure...

Maisons Contoz LCA-FFB

Le prêt à taux zéro (PTZ) fait partie des dispositifs susceptibles d’évoluer l’an prochain en fonction du projet de loi sur le logement que prépare le gouvernement pour la rentrée. Le ministère en charge du logement ne devrait probablement pas bouleverser cette aide qui a fait ses preuves pour relancer l’accession à la propriété des primo-accédants. Un rapport parlementaire avait d’ailleurs recommandé il y a quelques mois de stabiliser les règles d’octroi du PTZ, au moins jusqu’au 31 décembre 2018.

Reconduction à l’identique ?

Si le scénario d'une reconduction à l’identique nous paraît possible et surtout souhaitable, une modification des plafonds de revenus permettant d’être éligible au PTZ ou une évolution du zonage ne sont cependant pas à exclure. A l’opposé, il paraît très improbable que le PTZ connaisse de nouvelles améliorations. Si votre projet d’acquisition est prêt (dans le neuf ou l’ancien avec travaux), il n’y a donc aucun intérêt à attendre, mieux vaut profiter du PTZ 2017.

Délais administratifs

Pour une acquisition financée à l’aide d’un PTZ d’ici la fin de l’année, il ne faudra d’ailleurs pas tarder à déposer son dossier de financement, sachant que les pièces à réunir sont nombreuses, en particulier lorsque cela concerne un achat dans l’ancien avec travaux. Les lourdeurs administratives qu’impliquent la mise en place du prêt à taux zéro contraignent les banques à refuser la prise en charge de ces dossiers dès que la fin de l’année approche.

Chaque année en effet, les banques ferment ainsi très tôt le financement des opérations bénéficiant d’un prêt à taux zéro. Les études de dossiers avec PTZ ne reprennent généralement qu’à partir de la mi-janvier, le temps pour les banques de mettre à jour leurs logiciels informatiques avec les éventuels nouveaux barèmes 2018 de ce prêt à 0%.

Dès la mi-octobre

D’après Cécile Roquelaure, directrice des études et de la communication du courtier Empruntis, certaines banques commencent à ne plus accepter les financements avec PTZ dès la mi-octobre tandis que d’autres attendent la fin novembre. «Plus on tarde, plus cela limitera le choix de la banque et donc la négociation du taux de l’emprunt bancaire associé au PTZ», explique Cécile Roquelaure. Il vous reste donc environ deux mois pour monter votre dossier sereinement.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Prêts immobiliers : tout savoir sur le différé

Dans certains cas, le remboursement du capital peut débuter plusieurs mois après le déblocage des fonds. On parle alors de différé d’amortissement. Explications…

Lire la suite