Dossier Rachat de crédit immobilier : dépêchez-vous avant que les taux remontent !

Les taux des emprunts immobiliers vont remonter, mais de combien ?

Crédit Analyse 0

Non, il n’y a pas encore de hausse générale des taux bancaires sur les emprunts immobiliers mais on peut parier que cette hausse va se manifester d’ici le mois décembre. Les scénarios des courtiers pour 2017 sont pour l’instant divergents…

Reuters

C’est l’effervescence chez les courtiers en emprunts immobiliers depuis quelques jours et tous ne semblent pas d’accord sur l’impact de la flambée des taux obligataires sur les taux proposés par les banques aux emprunteurs. Les grands acteurs du courtage en prêts immobiliers ont pourtant les mêmes partenaires bancaires et disposent donc des mêmes grilles de taux, une base qui leur permet ensuite de négocier chaque offre de prêt en fonction du profil de l’emprunteur…

Des OAT 10 ans autour de 0,8%

Il faut dire que la hausse des taux à 10 ans de la France (OAT) a pris tout le monde de court en passant de 0,45% le 8 novembre avant l’élection de Trump à 0,83% quelques jours après. D’autant que les OAT 10 ans venaient déjà de remonter progressivement depuis leur plancher historique autour de 0,1% fin septembre… Un tel écart sur les taux longs ne peut donc pas être occulté par les banques qui sont appelées à répercuter une hausse dans leur taux pour préserver leurs marges. Tout dépendra bien sûr de l’évolution des OAT dans les prochaines semaines (0,76% aujourd’hui) et de la politique commerciale des banques qui n’ont pas intérêt non plus à effrayer les emprunteurs avec des hausses brutales car elles gardent des objectifs commerciaux ambitieux pour la distribution de crédits.

Rien de concret encore !

On peut donc parier sur de légères hausses des taux immobiliers dans les prochaines semaines ou début décembre car plusieurs courtiers le répètent aujourd’hui, «il n’y a pas encore de hausse générale des taux bancaires». «Une banque réfléchit à augmenter ses barèmes de 0,1% en décembre, une autre tente encore de maintenir ses barèmes», confie par exemple Sandrine Allonier, en charge des relations avec les partenaires bancaires de Vousfinancer.com. «Aucune hausse de taux constatée dans les banques pour le moment et donc à fortiori pas de hausse générale», affirme aussi Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Une question de temps…

Sandrine Allonier admet que les banques devraient remonter leurs taux mais pense que le niveau convenable de leurs marges leur laisse la latitude pour ne répercuter que partiellement et progressivement la hausse des taux de marché. D’après Vousfinancer.com, les premières remontées pourraient ainsi être pratiquées dès le mois de décembre et se poursuivre progressivement début 2017 sans que ce mouvement ne soit brutal. Maël Bernier reste aussi très mesurée sur les ajustements haussiers à attendre dans les prochains mois en rappelant que les banques se refinancement aussi à taux courts, lesquels restent toujours aussi bas grâce à la politique monétaire de la BCE.

Une hausse de quelle ampleur ?

Sans se déclarer alarmiste, le courtier CAFPI parle pourtant d’un scénario beaucoup plus brutal en évoquant la possibilité de voir les taux immobiliers remonter de 0,5% d’ici la fin de l’année 2016 ! (On reviendrait alors autour de 2% sur 20 ans). Sans aller jusque-là, un autre courtier, Emprunt Direct, évoque de «fortes chances que les prochaines grilles se traduisent par une hausse prononcée des taux de crédit». D’après CAFPI, cette hausse qui va apparaître dans les prochaines semaines devrait se confirmer début 2017 sans être suffisamment importante pour désolvabiliser les emprunteurs. «Il se pourrait même qu’elle incite les acheteurs à accélérer leurs projets immobiliers, afin de profiter des taux avant que la hausse ne se fasse trop sentir», précise le Directeur Général Adjoint de CAFPI, Philippe Taboret.

Taux des emprunts immobiliers en novembre 2016
L'Argent&Vous d'après les barèmes des courtiers
Durée d'emprunt10 ans15 ans20 ans25 ans
Taux moyen1,1%1,3%1,5%1,8%
Taux minimum pour les meilleurs profils0,65%0,7%0,9%1,2%
Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Immobilier locatif : attention aux subtilités comptables !

La règle de comptabilisation des recettes et des dépenses n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un bien nu ou d’un bien meublé. Mieux vaut donc être vigilant pour ne pas faire d’erreur dans ses déclarations fiscales

Lire la suite
Immobilier
Actu0

SCPI : les rendements maintiennent le cap !

Le bilan à l’issue du troisième trimestre laisse bien entrevoir une performance annuelle moyenne voisine de 4,6%, conforme aux attentes des experts.

Lire la suite