Dossier Rachat de crédit immobilier : C'est le moment idéal !

Septembre sera peut-être le mois de tous les records pour les taux d’emprunts immobiliers !

Crédit Actu 0

Les baisses de taux immobiliers surprennent encore par leur ampleur alors que les banques font la course aux clients avant la fin de l’année.

Reuters

Les baisses de taux des emprunts immobiliers surprennent encore par leur ampleur. A la lecture des dernières grilles des courtiers, de nouveaux records sont en effet franchis en ce début de mois de septembre avec l’exemple d’une banque qui a réduit ses taux de 0,4% sur tous les profils ! Même si on peut supposer que cet établissement n’était pas le mieux positionné, cela confirme que certaines banques sont quasiment prêtes à tout pour capter de nouveaux clients en ce mois de septembre, dernière ligne droite pour leurs objectifs de production de crédit de l’année 2016. Comme le rappelle Vousfinancer.com, les crédits demandés en septembre seront débloqués en novembre-décembre et sont donc les derniers comptabilisés dans la production de crédits 2016 pour lesquelles les banques ont des objectifs élevés.

Jeunes et primo-accédants

«Ce qui est intéressant en ce mois de septembre c’est que les baisses de taux pratiquées par les banques le sont sur les durées longues et sur les profils de revenus qui ne sont pas les plus élevés, avec des réductions de taux supplémentaires appliquées pour les jeunes de moins de 30-40 ans. Cela témoigne de la volonté des banques de capter une clientèle plus large et notamment de jeunes emprunteurs, primo-accédants, avec lesquels toutes la relations bancaires est encore à construire» analyse Sandrine Allonier, Directrice des relations banques de Vousfinancer.com.

Des écarts inédits

Avec ces nouvelles baisses, Vousfinancer estime que les taux moyens sont tombés autour de 1,3% sur 15 ans, 1,6% sur 20 ans et 2% sur 25 ans. Pourtant, à côté de ces moyennes, une banque nationale propose actuellement au mieux, avant négociation, des taux à 0,9% sur 15 ans, 1,1% sur 20 ans, et 1,35% sur 25 ans ! De tels écart sont donc inédits et montrent bien que les banques font la course aux clients, ce qui ne va cependant pas durer éternellement. Comme toujours, les plus fortes baisses bénéficient quand même aux meilleurs profils avec les plus hauts revenus. Empruntis précise qu’il faut généralement 55 000 € de revenus annuels pour un célibataire et 75 000 € pour un couple afin de bénéficier des meilleurs taux. Ces niveaux sont bien sûr variables selon les régions.

Taux des emprunts immobiliers en septembre 2016
L'Argent&Vous d'après les barèmes des courtiers
Durée d'emprunt10 ans15 ans20 ans25 ans
Taux moyen1,15%1,3%1,6%2%
Taux minimum pour les meilleurs profils0,65%0,9%1%1,3%
Commentaires