SCPI : la collecte ne faiblit pas

Tendance Actu 0

Au premier trimestre, elle a inscrit un nouveau record, à 2,3 milliards d’euros. Une tendance qui constitue un défi pour les gérants.

Reuters

Les SCPI de rendement sont bel et bien des produits financiers à la mode. Pour preuve, au premier trimestre 2017, la collecte a battu un nouveau record selon le bilan dressé par MeilleureSCPI.com. A 2,3 milliards d’euros, elle a largement dépassé le précédent pic atteint fin 2016 (1,65 milliard d’euros) et a porté les encours au-delà des 40 milliards d’euros.

Cet engouement n’est d’ailleurs pas qu’une bonne nouvelle pour le secteur. Les gérants de SCPI doivent placer cet argent frais pour qu’il génère du rendement. Mais en parallèle, ils sont contraints de rester sélectifs concernant la qualité et les perspectives de leurs investissements.

Le taux d’occupation financière en baisse

Il est d’ailleurs intéressant de noter à cet égard qu’une faible partie seulement de la collecte a été investie sur le trimestre. Les acquisitions se sont limitées à 745 millions d’euros, soit un tiers des fonds collectés et bien moins qu’au quatrième trimestre.

Un autre indicateur traduit quelques tensions. Le taux d’occupation financière (rapport entre les loyers encaissés et les loyers facturables en cas de pleine occupation) est passé en un trimestre de 89,5% à 88,55%, notamment en raison de la hausse des franchises de loyers.

Des performances toujours appréciables

Certes, il n’y a pas de quoi paniquer. On peut voir dans ces chiffres les fluctuations habituelles du marché et  la volonté des gérants de ne pas investir dans n’importe quel actif. Le rendement immobilier moyen reste par ailleurs correct (6,34%) et le taux de distribution annualisé du trimestre (4,45%) demeure dans les objectifs annuels du marché.

Mais dans une période où le marché de l’investissement immobilier connaît une forte compétition qui pèse sur les rendements, une trop forte collecte pourrait créer à terme un effet d’entonnoir préjudiciable aux SCPI.

Précisons à cet égard que si MeilleurSCPI.com dit maintenir ses prévisions de taux moyen de  distribution du marché en 2017, la fourchette a été un peu élargie. De 4,4%-4,5% en février, elle est passée à 4,3%-4,5%.

Commentaires
Immobilier
Actu0

L’immobilier de prestige reste une valeur-refuge par excellence

Malgré la perspective de voir l’ISF se transformer en Impôt sur la Fortune Immobilière, beaucoup de Français fortunés et d’étrangers se disent que c’est le bon moment pour se repositionner sur l’immobilier de prestige…

Lire la suite