Prêts immobiliers : des volumes record en 2016 !

Crédit Actu 0

Avec une production de crédits de 216,3 milliards d’euros sur 11 mois, le pic atteint sur l’année 2015 a déjà été dépassé. En novembre, les banques ont accordé près de 1 milliard d’euros de prêts par jour…

Reuters

Jamais un mois n’avait été aussi spectaculaire en matière de prêts immobiliers. En novembre dernier, les banques ont accordé 27,5 milliards d’euros de financements, selon les chiffres de la Banque de France. Un montant en hausse de 65% par rapport à novembre 2015.

Un record annuel déjà acquis

La tendance constatée les mois précédents, grâce au faible niveau des taux, s’est donc confirmée en fin d’année. D’ailleurs grâce à ce mois de novembre historique, un record est d’ores et déjà tombé. Sur les 11 premiers mois de 2016, la production de prêts immobiliers a atteint les 216,3 milliards d’euros.

Si ce chiffre marque une progression de 15,3% par rapport à la même période de l’année précédente, il assure avant tout au marché de dépasser son record annuel atteint sur l’ensemble de 2015 avec 203,2 milliards d’euros.

La barre des 240 milliards d’euros en vue ?

En supposant un maintien du rythme en décembre dernier, l’année 2016 pourrait donc afficher un bilan voisin de 235 milliards d’euros, voire de 240 milliards d’euros.

Les raisons de cette envolée sont simples à comprendre. Avec des taux extrêmement bas et la perspective d’une remontée (devenue effective en fin d’année), les Français se sont rués sur les financements immobiliers à l’automne dernier.

Moins de renégociations

Il est toutefois intéressant de noter que les rachats et renégociations ont pesé moins lourd qu’en 2015 dans ce bilan. Certes, leur part a dépassé les 58% en novembre, preuve que les ménages ont été nombreux à revoir leurs conditions d’emprunts ces derniers mois. Mais la part de renégociations avait chuté à moins de 30% en début d’année. Ainsi, les renégociations n’ont compté « que » pour 43,6% de la production de crédits de janvier à novembre 2016 (contre 51,6% un an plus tôt). Sur 11 mois, le volume des renégociations est d’ailleurs en léger recul. Il est passé de 96,8 milliards à 94,3 milliards d’euros.

A l’inverse, le volume des prêts dédiés à une acquisition a fortement augmenté. Sur 11 mois, il est passé de 90,8 milliards d’euros en 2015 à 122 milliards d’euros en 2016, soit une hausse de plus de 34%.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Immobilier locatif : attention aux subtilités comptables !

La règle de comptabilisation des recettes et des dépenses n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un bien nu ou d’un bien meublé. Mieux vaut donc être vigilant pour ne pas faire d’erreur dans ses déclarations fiscales

Lire la suite
Immobilier
Fiche Pratique0

Déficit foncier : attention aux erreurs de calculs !

Si un déficit foncier peut permettre de réduire ses impôts, il faut toutefois veiller à ne déduire que les dépenses autorisées et être très attentif au cas particulier des intérêts d’emprunt…

Lire la suite