Les loyers ont reculé quasiment partout en 2014 selon Century 21

Tendance Actu 0

Le réseau Century 21 a mesuré l’an dernier une baisse de 0,8% des loyers moyens et même de -1,1% en tenant compte de l’inflation.

Reuters

En attendant les chiffres annuels de l’observatoire des loyers Clameur, le réseau d’agences immobilières Century 21 a publié les données 2014 de son réseau. Century 21, ce sont 130 000 lots en gestion locative et 40 000 locations réalisées en 2014.

-0,8% en 2014

Que ce soit en euros courants ou en intégrant l’inflation (+0,3%), Century 21 arrive à la même conclusion : les loyers moyens ont enregistré une baisse en 2014 (-0,8% et -1,1% inflation incluse) alors qu’ils avaient déjà arrêté de progressé en 2013. Les locations nouvelles présentent des loyers plus modérés, tandis que sur les baux en cours, l’application de l’indice IRL n’a pas été effectuée. Cet Indice des Revenus Locatifs permettant aux propriétaires-bailleurs d’indexer les loyers a progressé l’an dernier de 0,47%.

Même à Paris

Century 21 observe donc que les bailleurs privilégient la solvabilité de leurs locataires plutôt que la rentabilité de leur investissement. L’immobilier locatif étant un placement à long terme, la récurrence des revenus est en effet essentielle pour son financement même si tous les bailleurs ne raisonnent pas toujours comme cela.

Ce phénomène de modération des loyers s’observe partout, même à Paris où le prix moyen enregistre une baisse sensible de 0,6%. Les loyers en Ile-de-France reculent fortement (-5,1%), le loyer moyen passant de 832 euros en 2013 à 791 euros en 2014. Par typologies de logements, il n’y a que les appartements de 5 pièces et + qui ont vu leur loyer moyen augmenter au niveau national.

Quelques hausses quand même

Des hausses sont quand même observées à Bordeaux sur l’ensemble des surfaces, zone où les prix de l’immobilier ont progressé l’an dernier contrairement à la tendance nationale. Sur les 2 pièces, des hausses sensibles sont également constatées à Nantes, à Lyon et à Paris.

Le marché s’autorégule

Tous types de biens confondus, la progression des loyers moyens sur les 10 dernières années est mesurée par Century 21 à +7,5%, ce qui reste largement inférieur à l’inflation (+14,6%). A l’exception des 4 pièces, tous les autres types de biens ont vu leur loyer moyen baisser en euros constants sur 10 ans.

Century 21 souligne donc que le marché locatif privé démontre une fois encore qu’il est capable de s’autoréguler et de tenir compte du contexte économique difficile dans lequel se trouvent les locataires aujourd’hui. En entendant la phase de test de l’encadrement des loyers à Paris d’ici le printemps, Century 21 rétorque que le marché locatif  ne doit pas être entravé par des fausses bonnes mesures de régulation.

Commentaires