Le PTZ dans le neuf serait finalement maintenu pendant 2 ans dans les zones rurales et B2

Politique Actu 0

Sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), la fenêtre n’est pas encore fermée…

Terres d’Oc Immobilier Sotheby’s International

En visite ce vendredi à la convention des 24 heures du bâtiment organisée au Palais des congrès de Paris par la Fédération Française du Bâtiment, Emmanuel Macron a proposé d’ajuster certaines mesures du plan logement annoncé le 20 septembre dernier.

PTZ dans le neuf

Au sujet du Prêt à Taux Zéro (PTZ) pour les logements neufs, dont le recentrage sur les zones tendues (Abis, A et B1) allait à l’encontre d’une politique de cohésion des territoires et faisait craindre une forte baisse des projets de construction de maisons dans les zones périurbaines et rurales, le Président de la République propose finalement de conserver cette aide aux primo-accédants dans ces zones moins tendues mais en envisageant une enveloppe limitée à 20% du montant maximal de l’acquisition contre 40% aujourd’hui. Ce qui reviendrait à dire que le montant du PTZ accordé serait divisé par deux l’an prochain en zones B2 et C.

Le ministre en charge du logement, Jacques Mézard, est ensuite revenu sur cette annonce en évoquant une poursuite du PTZ dans le neuf pendant deux ans (2018 et 2019) sur les zones B2 et C. Le gouvernement prévoyait initialement d’arrêter le PTZ dans le neuf en zone C dès l’an prochain et de le prolonger uniquement en 2018 dans la zone B2 sur la base de 20% du montant maximal de l’acquisition contre 40% aujourd’hui.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), Emmanuel Macron envisage désormais  une évolution progressive et moins brutale que celle envisagée initialement alors que le gouvernement prévoyait à partir de 2019 d’exclure le remplacement des fenêtres, portes d’entrée et volets isolants de la liste des travaux éligibles au crédit d’impôt de 30%. Un crédit d’impôt qui doit par ailleurs être transformé en prime en 2019. «Le message a été entendu, en particulier au niveau de l’impact pour l’activité des artisans dans les territoires ruraux. On va retravailler là-dessus et discuter avec le ministère de la transition écologique», a de son côté promis Jacques Mézard.

APL accession

Le sujet des APL pour l’accession de logements n’a pas été évoqué mais il paraît probable que l'intérêt de la suppression de cette aide annoncée dans le projet de loi de finances 2018 revienne rapidement sur la table…

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Changement d’assurance emprunteur : mode d’emploi

A partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat...

Lire la suite