Le prix des logements neufs augmente dans les grandes agglomérations

Tendance Actu 0

Le dernier baromètre du portail Trouver-un-logement-neuf, qui recense les programmes immobiliers à la vente, confirme cette tendance, en particulier à Lyon.

Pitch Promotion

La pression à la hausse sur le prix des  logements collectifs neufs est de retour. A fin septembre, la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) estimait déjà à +3,4% la progression des prix au niveau national sur un an. La tension concerne surtout plusieurs grandes agglomérations, où le stock de logements en projet ou en cours de construction est faible. L’Ile-de-France et l’agglomération de Bordeaux sont particulièrement concernées avec des prix en hausse d’environ 5% sur 12 mois. Lyon et Strasbourg enregistreraient même des poussées de prix de plus de 7%. A l’opposé, les prix se contracteraient de 5% à Nice, voire davantage sur le Bassin d’Arcachon.

Nette hausse à Lyon

Le dernier baromètre du portail Trouver-un-logement-neuf, qui recense les programmes immobiliers à la vente, confirme cette tendance. Dans les 10 plus grandes villes françaises, la hausse reste majoritaire pour le prix d’un T3 sur les six derniers mois. En particulier à Lyon où le portail calcule une hausse de 4,5% en 6 mois pour le prix moyen d’un T3 qui dépasserait désormais les 300 000 €.

Lyon deviendrait ainsi la deuxième ville la plus chère de France derrière Paris et devant Nice où les prix connaissent à l’inverse une baisse de 4,5% sur six mois (comptez 285 000 € en moyenne pour un T3). Avec une hausse de 3%, Bordeaux serait la 4ème ville la plus chère avec 257 000 €. Trouver-un-logement-neuf observe aussi des hausses de prix de 5% à Marseille et Strasbourg et +3,5% à Toulouse. Dans ces trois villes, le prix moyen d’un trois pièces neuf resterait quand même inférieur à 230 000 €.

Villeurbanne aussi

Pour revenir sur le cas de Lyon, Trouver-un-logement-neuf s’est intéressé à la commune limitrophe de Villeurbanne. A l’est de Lyon, Villeurbanne suit la même tendance haussière. Avec plus de 50 programmes neufs en commercialisation, le portail mesure près de 10% de hausse en seulement six mois pour le prix d’un trois-pièces qui atteint désormais 257 000 €. Quant à Paris, les prix se seraient légèrement assagis sur les six derniers mois mais culminent encore à plus de 660 000 €  pour un trois pièces.

Commentaires