La remontée des taux immobiliers reste très mesurée

Crédit Actu 0

La hausse se confirme doucement comme on pouvait l’imaginer au fur et à mesure de la remontée des OAT 10 ans dont le rendement dépasse désormais 1%.

Reuters

Où en est-on sur les taux immobiliers ? La hausse se confirme doucement comme on pouvait l’imaginer au fur et à mesure de la remontée des taux obligataires qui déterminent en partie le coût de refinancement des banques. Les OAT 10 ans sont aujourd’hui de retour au-dessus de 1%, ce qui n’était plus arrivé depuis près d’un an et demi. Surtout, on est désormais bien loin des niveaux planchers proche de 0 de l’été dernier. Pour autant, les banques restent prêtes à rogner sur leurs marges car elles doivent rester compétitives pour satisfaire leurs objectifs élevés de conquête de clientèle.

Hausse mesurée

Sur le mois de janvier, les courtiers avaient noté des hausses de taux allant de 0,1% à 0,2% selon les profils ou les durées. Les premiers barèmes de février semblent montrer des hausses plus mesurées. « Les taux affichés sont en légère hausse avec des mouvements compris entre +0,05% et +0,10% selon les durées » observe ainsi Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. D’après le courtier, la durée 20 ans reste stable avec une moyenne à 1,60%, alors que le 15 ans s’apprécie et remonte à 1,40% tout comme le 25 ans qui remonte à 1,90% en moyenne. Cependant, si les moyennes enregistrent des hausses modérées sur toutes les durées, les taux réservés aux excellents dossiers restent totalement stables.

a savoir

D’après Meilleurtaux, les demandes de renégociation sont en baisse progressive depuis plusieurs mois et représentent actuellement de 20 à 25% du total des dossiers.

Chahut électoral

Maël Bernier associe d’ailleurs la récente flambée des OAT 10 ans au «chahut actuel dans la campagne pré-électorale française», les investisseurs jugeant désormais la dette française plus risquée. Depuis les records de faiblesse des taux à l’automne dernier, le courtier EmpruntDirect note de son côté que la hausse va jusqu’à 0,3% pour certaines catégories de dossier. En région parisienne, sur une durée courte de 10 ans, il faut désormais compter 0,95% pour les meilleurs dossiers et 1,3% pour les «bons dossiers».

Sous les 2%

Pour la suite, même si la demande de crédit immobilier reste dynamique et que les banques veulent éviter des impacts trop soudains sur leurs barèmes, il faudra quand même surveiller l’évolution des OAT. Meilleurtaux continue de penser que les taux moyens proposés sur 20 ans ne dépasseront pas 1,7% d’ici la fin mars. Le concurrent Empruntis estime qu’ils resteront sous les 2% sur l’ensemble de l’année 2017. Le Crédit Foncier  table même sur une remontée qui ne dépasserait pas 1,8% fin 2017. Des prévisions qui restent donc optimistes par rapport aux taux bien plus élevés qu'on a connu dans un passé récent...

Taux des emprunts immobiliers en février 2017
L'Argent&Vous d'après les barèmes des courtiers
Durée d'emprunt10 ans15 ans20 ans25 ans
Taux moyen1,2%1,4%1,6%1,9%
Taux minimum pour les meilleurs profils0,8%0,9%1,1%1,3%
Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Changement d’assurance emprunteur : mode d’emploi

A partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat...

Lire la suite