Emprunter à moins de 1% sur 20 ans est encore possible

Crédit Actu 0

Malgré la remontée des taux, les banques sont toujours prêtes à faire des efforts pour attirer les meilleurs profils.

Boursier.com

La remontée des taux est bel et bien enclenchée. On peut estimer le durcissement des barèmes à environ 0,1% depuis décembre. Vousfinancer.com vient de confirmer la tendance en évoquant des remontées de 0,05% à 0,20% sur le mois. Ainsi, en moyenne, les Français empruntent actuellement à 1,40% sur 15 ans, 1,60% sur 20 ans et 1,85% sur 25 ans.

Cependant, il est toujours possible de trouver de meilleures conditions. « Les banques ont des objectifs de production de crédits pour 2017 très ambitieux car équivalents, voire supérieurs à ceux de 2016 qui a été une année record », souligne Jérome Robin, fondateur de Vousfinancer.com. Certaines sont donc prêtes à faire des efforts et d’après le courtier, il est encore envisageable de se financer à moins de 1% sur 15 ans ou sur 20 ans.

Les revenus plutôt que l’apport

Bien entendu, ces décotes de 0,5% voire un peu plus sont réservées aux meilleurs profils. Vousfinancer.com remarque d’ailleurs que cette clientèle à fort potentiel pour les banques n’a pas vraiment été affectée par la remontée des taux.

Le critère déterminant reste sans surprise le niveau de revenus. Ainsi avec 4.000 euros par mois de ressources, un couple a pu financer une première acquisition de 300.000 euros à Marseille au taux de 0,95% sur 20 ans. Certes, l’apport était ici de 65.000 euros. Mais un autre exemple prouve que la mise de départ n’est pas essentielle si les revenus sont confortables. De fait, un taux de 0,90% sur 20 ans a été accordé dans le cadre d’un investissement locatif de 250.000 euros sans apport à Nantes. Les acquéreurs disposaient dans cet exemple de 8.000 euros de ressources mensuelles.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Immobilier locatif : attention aux subtilités comptables !

La règle de comptabilisation des recettes et des dépenses n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un bien nu ou d’un bien meublé. Mieux vaut donc être vigilant pour ne pas faire d’erreur dans ses déclarations fiscales

Lire la suite
Immobilier
Fiche Pratique0

Déficit foncier : attention aux erreurs de calculs !

Si un déficit foncier peut permettre de réduire ses impôts, il faut toutefois veiller à ne déduire que les dépenses autorisées et être très attentif au cas particulier des intérêts d’emprunt…

Lire la suite