Dépêchez-vous de profiter du Prêt à Taux Zéro (PTZ) avant son recentrage

Crédit Actu 0

Ce dispositif réservé aux primo-accédants sera reconduit en 2018 mais sur un périmètre réduit.

Maisons Barberousse

Le Prêt à taux zéro (PTZ) sera reconduit pour 4 années supplémentaires, de 2018 à 2021, mais sur un périmètre géographique réduit. Aujourd’hui et jusqu’à la fin de l’année, le PTZ est disponible sur l’ensemble du territoire, de la zone A à la zone C.

Ce qui va changer

A partir de 2018 et jusqu’en 2021, le PTZ dans le neuf ne sera plus proposé que dans les zones les plus tendues : A, A bis et B1.

Pour la zone B2, une année de transition est prévue en 2018 : le PTZ dans le neuf sera encore disponible mais avec une enveloppe limitée à 20% du montant maximal de l’acquisition contre 40% aujourd’hui. Ce qui revient à dire que le montant du PTZ accordé sera divisé par deux l’an prochain en zone B2.

A partir de 2019, il n’y aura plus de PTZ dans le neuf dans les zones B2 ou C, c’est-à-dire en dehors des grandes agglomérations et dans les zones rurales.

Pour ce qui est du PTZ dans l’ancien avec travaux, il faudra se diriger vers les zones B2 et C, les zones urbaines A bis, A et B1 en devenant exclues dès 2018.

Dépêchez-vous !

Si vous avez un projet d’acquisition déjà bien avancé (dans le neuf ou l’ancien avec travaux), il n’y a donc plus de temps à perdre pour profiter du PTZ dans sa forme actuelle.

Exemple

Dans des villes situées en zone B2 comme Poitiers, Le Mans Pau, Laval, Saint-Etienne, Angers, Béziers, Quimper, Concarneau, Valence, Gap, ou encore Troyes, les primo-accédants verront leur montant de PTZ diviser par deux en 2018. En 2019, ils ne pourront plus y  avoir droit.

Délais administratifs

Pour une acquisition financée à l’aide d’un PTZ d’ici la fin de l’année, il ne faut pas tarder à déposer son dossier de financement, sachant que les pièces à réunir sont nombreuses, en particulier lorsque cela concerne un achat dans l’ancien avec travaux. Les lourdeurs administratives qu’impliquent la mise en place du prêt à taux zéro contraignent les banques à refuser la prise en charge de ces dossiers dès que la fin de l’année approche.

Chaque année en effet, les banques ferment ainsi très tôt le financement des opérations bénéficiant d’un prêt à taux zéro. Les études de dossiers avec PTZ ne reprennent généralement qu’à partir de la mi-janvier, le temps pour les banques de mettre à jour leurs logiciels informatiques avec les éventuels nouveaux barèmes 2018 de ce prêt à 0%.

Dès la mi-octobre

D’après Cécile Roquelaure, directrice des études et de la communication du courtier Empruntis, certaines banques commencent à ne plus accepter les financements avec PTZ dès la mi-octobre tandis que d’autres attendent la fin novembre. «Plus on tarde, plus cela limitera le choix de la banque et donc la négociation du taux de l’emprunt bancaire associé au PTZ», explique Cécile Roquelaure. Il vous reste donc quelques semaines pour monter votre dossier sereinement.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Changement d’assurance emprunteur : mode d’emploi

A partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat...

Lire la suite