Bord de mer : que peut-on acheter pour 750 euros par mois ?

Tendance Actu 0

La Centrale de Financement s’est livrée à une analyse du marché de 20 stations balnéaires. Pour une mensualité de 750 euros, la surface fluctue entre 16 et 61 m². Détails…

Si le lieu d’achat d’une résidence secondaire au bord de la mer dépend souvent de facteurs affectifs, il peut aussi être directement influencé par le critère budgétaire. Une étude de la Centrale de Financement montre en effet que les prix font le grand écart d’une station balnéaire à l’autre.

Pour offrir une vue concrète de la situation, le courtier en prêts immobiliers s’est livré à des simulations sur la base de mensualités de 750 euros pendant 20 ans.

Des taux homogènes

Premier constat, le niveau des taux n’a guère d’impact sur le pouvoir d’achat immobilier en bord de mer. Parmi les 20 stations analysées, le coût du crédit est en effet relativement homogène. Selon les lieux, il est compris entre 1,98% et 2,04%, permettant d’emprunter autour de 148.000 euros sur l’ensemble du territoire.

Le prix au m² fait la différence

Les différences en termes de pouvoir d’achat proviennent donc quasi exclusivement des écarts de prix au m².

Entre une station au prix moyen de 2.500 euros et une station où les tarifs culminent à plus de 9.000 euros, le pouvoir d’achat d’un capital de 148.000 euros ne sera évidemment pas le même.

Biscarrosse, Saint-Jean-de-Monts et Argelès-sur-Mer en tête

Grâce à des prix au m² compris entre 2.400 et 2.800 euros, ces trois stations sont celles où le pouvoir d’achat est le plus élevé. Il atteint 51 m² à Argelès-sur-Mer, 57 m² à Saint-Jean-de-Monts et même 61 m² à Biscarrosse.

Pas de spécificités régionales

L’étude montre aussi que les prix ne dépendent pas de la région mais bien de la ville même. On retrouve ainsi des stations cotées sur tout le littoral, des Hauts-de-France (Le Touquet) à la Côte d’Azur (Cannes, Sainte-Maxime) en passant par la Normandie (Deauville), la Bretagne (La Baule) ou la Côte atlantique (Biarritz, Arcachon, Saint-Jean-de-Luz).

Dans ces communes recherchées, le pouvoir d’achat immobilier d’une mensualité de 750 euros varie entre 27 et 33 m².

Saint-Tropez hors normes

Enfin, si votre rêve est de rejoindre les stars séjournant à Saint-Tropez, sachez qu’il vous faudra certainement débourser plus de 750 euros par mois. Avec une telle mensualité, vous ne pourrez en effet acheter que 16 m² dans la célèbre station du Var.

Le marché dans 20 stations balnéaires françaises
La Centrale de Financement
stationssuperficie achetée pour 750 € par mois sur 20 ans
Moins de 3.000 €/m²Argelès-sur-Mer, Biscarrosse, Saint-Jean-de-MontsPlus de 50 m²
De 3.000 à 4.000 €/m²Cabourg, Saint-Malo, Carnac, Noirmoutier, La Rochelle, Calvi, Porto-VecchioDe 35 à 50 m²
De 4.000 à 5.000 €/m²Saint-Jean-de-Luz, Biarritz, Sainte-Maxime, La Grande-Motte, La Baule, Deauville, Le TouquetDe 30 à 35 m²
De 5.000 à 6.000 €/m²Cannes, ArcachonDe 25 à 30 m²
Plus de 9.000 €/m²Saint-TropezMoins de 17 m²
Commentaires
Immobilier
Actu0

Le marché de la maison neuve ralentit déjà

Les constructeurs de maisons s’inquiètent du rabotage du Prêt à Taux Zéro (PTZ) car leurs clients sont souvent des primo-accédants situés en périphérie des zones urbaines

Lire la suite