APL : le discours ambigu du gouvernement

Politique Actu 0

Il ne soutiendra pas certains amendements controversés proposés par les députés concernant les étudiants. Mais cela ne signifie pas qu’il abandonne tous ses projets de réforme

Boursier.com

Quelle est la ligne du gouvernement sur la question des APL ? Difficile d’en faire un résumé tant le flottement semble entourer ce dossier.

Hier, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a assuré qu’il n’y aurait « pas de remise en cause de leur universalité » concernant les étudiants. En clair, le gouvernement ne soutiendra pas certains amendements proposés par des députés de la majorité.

Les étudiants épargnés

L’un d’eux, présenté en commission des Affaires économiques par François Pupponi, recommande notamment de prendre en compte dans les calculs la capacité de contribution des parents. Ainsi, un nouveau barème serait établi intégrant comme critères les revenus de la famille et l’éloignement de l’étudiant.

Initialement, cette proposition n’avait visiblement pas ému l’exécutif. Mais face à la grogne d’associations étudiantes, il a annoncé son opposition à la mesure.

Des modifications tout de même à prévoir

Reste que ce discours volontaire ne signifie pas que le gouvernement fait marche arrière sur l’ensemble du projet de réforme. Bref, il y a bel et bien une réforme dans les tuyaux, inscrite dans le projet initial du gouvernement, qui prévoit de modifier certaines règles des APL dans le but d’économiser 225 millions d’euros.

Le texte introduit par exemple un principe de dégressivité de l’aide au-delà d’un certain niveau de loyer. Il est aussi envisagé de tenir compte du patrimoine de l’allocataire pour le calcul de ses aides, dans des conditions qui restent encore à déterminer mais qui risquent là encore de faire débat, au vu des aménagements suggérés par les députés.

Commentaires
Immobilier
Actu0

L’immobilier de prestige reste une valeur-refuge par excellence

Malgré la perspective de voir l’ISF se transformer en Impôt sur la Fortune Immobilière, beaucoup de Français fortunés et d’étrangers se disent que c’est le bon moment pour se repositionner sur l’immobilier de prestige…

Lire la suite