Capital retraite : quel effort d’épargne faut-il y consacrer ?

Retraite Fiche Pratique 0

Sur 20 ans, il convient par exemple d'économiser autour de 350 euros par mois pour obtenir 100.000 euros à la sortie. Explications...

Reuters

Vous souhaitez mettre de l’argent de côté en vue de vous constituer un capital au moment de la retraite ? Que vous passiez par un produit spécialement conçu pour la retraite ou par un support d’épargne standard, la logique est toujours la même : les sommes versées au fil de l’eau viennent s’ajouter au capital déjà constitué pour produire de nouveaux intérêts.

Reste qu’avec la faiblesse actuelle des taux, les intérêts dégagés par les épargnants sont de plus en plus maigres. Combien faut-il alors placer chaque mois pour disposer d’un capital suffisant à terme ?

Tout dépend bien entendu du taux auquel l’argent est placé. Pour vous guider, L’Argent & Vous a réalisé quelques simulations sur la base d’un capital final de 100.000 euros.

Entre 735 et 792 euros sur 10 ans

Imaginons une personne versant des fonds sur un produit de capitalisation avec l’objectif d’avoir 100.000 euros au bout de 20 ans. Cet épargnant devra verser un peu plus 322 euros par mois si son support sert 2,5%. Un tel taux étant actuellement difficile à garantir, nos simulations ont également été faites avec des rendements plus modestes. Ainsi, avec seulement 1% de rendement, l’effort d’épargne nécessaire passe à plus de 376 euros.

Bien entendu, avec un horizon plus court, les sommes à économiser sont plus élevées. Sur 10 ans, les versements à effectuer fluctuent entre 734 et 793 euros selon le taux retenu.

Effort d'épargne mensuel pour un capital à terme de 100.000 €, selon la durée et le taux
Données en euros, L'Argent & Vous
5 ans10 ans15 ans20 ans25 ans
1%1.626793515376293
1,5%1.606773496357275
2%1.586753477339257
2,5%1.566734458322240

Et pour un autre capital ?

Si le capital souhaité n’est pas de 100.000 euros, il suffit d’appliquer une règle de 3. Pour un capital final de 200.000 euros, il faut par exemple épargner 715 euros par mois sur 20 ans (2 fois 357,50), si le taux obtenu est de 1,5%.

La fiscalité difficile à intégrer

Ces simulations ne tiennent pas compte de la fiscalité car celle-ci fluctue d’un support à l’autre. Une assurance-vie sera par exemple taxée à la sortie, mais si les sommes sont investies sur des fonds en euro, les prélèvements sociaux à 15,5% seront payés chaque année et viendront amputer le rendement annuel.

De la même façon, la fiscalité ne sera pas la même pour un rachat partiel et pour un rachat total (du fait des abattements accordés).

Il serait donc hasardeux de vouloir faire des simulations nettes de fiscalité, d’autant que rien ne garantit sa stabilité dans le temps.

Attention à l'inflation

L’inflation est aussi un élément à prendre en compte. D’un côté, elle va diminuer l’effort d’épargne au fil du temps si les versements sont constants (l’épargne pèse moins lourd dans le budget quand les revenus progressent). Mais de l’autre côté, elle risque aussi d’amputer le pouvoir d’achat du capital constitué.

Avec par exemple 1% d’inflation par an, soit 22% sur 20 ans, le capital perdra 18% de pouvoir d’achat par rapport à sa valeur actuelle. Autrement dit, un capital de 100.000 euros aura un pouvoir d’achat équivalent à celui d’une somme de 82.000 euros aujourd’hui.

Un épargnant souhaitant à terme un pouvoir d’achat équivalant à celui de 100.000 euros d'aujourd’hui devra alors viser au bout de 20 ans une épargne de 122.000 euros et non de 100.000 euros.

Commentaires (5)
  • moiri22
    moiri22posté le 28.12.2016 à 18:26

    D'accord, mais vous ne dîte pas ce que ce capital de 100000 € vous permettra de faire à la retraite. Si c'est pour le consommer en revenu complémentaire, de combien sera Ce revenu et pendant combien de temps ?

  • Michel First
    Michel Firstposté le 28.12.2016 à 15:09

    L'immobilier c'est un bad investment tout comme l'or,il vaut mieux être out ou flat que d'investir dans ces valeurs refuges qui engraissent encore des fainéants de tertiaire,
    j'ai cité l'immobilier.Avoir une ou + résidence secondaire,ça se discute,(c'est mon cas) mais ce devrait être davantage taxé que la bourse.

  • Michel First
    Michel Firstposté le 28.12.2016 à 15:01

    Tout dépend du taux et de l'enveloppe d'investissement.Sur long terme(et non court terme) les actions produisent plus de rendement que 1.5% tout en participant à la croissance de l’économie,faire de la bourse c'est bien,c'est créer des emplois indirectement,hélas en engraissant les banques et les assurances.

  • caramel760
    caramel760posté le 28.12.2016 à 14:52

    LOL avec des salaires moyens actuels de 1200€ net

  • mr-kevin
    mr-kevinposté le 23.08.2016 à 12:18

    Je pense que la retraite se prépare bien avant l'âge de 60 ans. J'ai investi dans l'immobilier car aujourd'hui c'est l'un des meilleurs placements en France. J'ai simulé ma futur pension via un simulateur (www . calculretraite . fr/simulateur-retraite) et pour le moment je pense bien m'en sortir. Il faut également si possible épargner le plus souvent.