Quand les livrets bancaires vous font perdre de l’argent

Livrets Analyse 0

Avec une inflation de retour, très rares sont aujourd’hui les livrets bancaires qui permettent de maintenir son capital à flot. Explications…

Reuters

Les taux des livrets bancaires sont en berne depuis des mois. Ils risquent même de vous faire perdre de l’argent avec le retour de l’inflation. Cette année, le gouvernement attend en effet une inflation de 0,8%. Les épargnants devront donc dégager 0,8% de rendement net au minimum pour éviter une érosion de leur capital. Un objectif difficilement atteignable avec les offres actuelles des livrets.

Selon notre dernier pointage, les taux de base de ces produits fluctuent entre 0,1% et 1%. Mais il ne faut pas oublier que ces produits sont fiscalisés.

Epargnants non imposables

Si vous n’êtes pas soumis à l’impôt, vous devez quand même payer 15,5% de prélèvements sociaux sur les intérêts de vos livrets bancaires. Vous devrez donc obtenir 0,94% brut pour simplement égaler l’inflation. En tenant compte des offres en cours, seuls 4 livrets (PSA, Cetelem, Renault et Carrefour) sont au-dessus pour un placement à 12 mois avec des perspectives de rendements de 1% à 1,37% brut.

Epargnants de la tranche à 14%

Si vous êtes dans la tranche à 14%, votre rendement brut devra grimper à 1,12% pour obtenir in fine 0,8% net. A l’heure actuelle, seul le livret de PSA laisse espérer mieux (1,37% sur 12 mois).

Epargnants de la tranche à 30%

A partir de la tranche à 30%, inutile de chercher un livret permettant de protéger le capital de l’inflation. Il vous faudra en effet obtenir 1,42% brut, soit bien plus que les offres actuelles. En supposant que vous soyez éligible au taux forfaitaire de 24% (moins de 2.000 euros d’intérêts par an), vous pourrez vous contenter de 1,32% brut. Mais à part le livret de PSA, il sera difficile de dénicher une offre adéquate.

L’alternative du Livret A

Au vu des taux des livrets bancaires, l’option du Livret A peut se révéler intéressante. Certes, il ne sert que 0,75%. Mais son taux pourrait grimper à 1% en août. Il offrirait ainsi 0,85% en moyenne sur 2017, en totale franchise d’impôt et de prélèvements. Un niveau suffisant pour absorber l’inflation.

Commentaires