Le mode de calcul du taux d’intérêt du Livret A va changer !

Livrets Analyse 0

Cette réforme ne produira ses effets qu’à partir de la mi-2017. En théorie, le taux de rémunération du Livret A pourrait se rapprocher davantage du niveau de l'inflation...

Reuters

Comme prévu, le ministère des Finances a présenté sa réforme du calcul du taux de rendement du livret A, notamment afin d’alléger le coût de financement du logement social qui est indexé sur le taux de rémunération du livret.

Le calcul actuel du taux du livret A prévoit de prendre la plus grande des valeurs entre deux formules :

  • L’inflation (hors tabac) majorée de 0,25 point de pourcentage.
  • La moyenne entre l’inflation et la moyenne des taux monétaires courts (Eonia et Euribor à trois mois).

Nouvelle formule

Désormais, les indices actuellement utilisés dans la formule pour les taux monétaires et l’inflation seront lissés sur 6 mois, afin de prévenir toute variation brutale, à la hausse ou à la baisse, du taux du livret A. Ensuite, la majoration de 0,25 point de pourcentage par rapport à l’inflation est suspendue dans certaines circonstances exceptionnelles : lorsque l’écart entre l’inflation et les taux monétaires est supérieur ou égal à 0,25 point de pourcentage comme c’est le cas actuellement avec des taux Eonia et Euribor négatifs.

Sans cette majoration, le taux d'intérêt réel du Livret A sera donc nul... D’un point de vue économique, le gouvernement justifie cette suspension par le fait que lorsque l’inflation est déjà supérieure de 0,25 point de pourcentage aux taux monétaires, la majoration de 0,25 point de pourcentage n’est pas nécessaire pour garantir l’attractivité du livret A…

0,75% jusqu’à la mi-2017

Cette réforme ne produira ses effets qu’à l’occasion des révisions du taux du livret A qui ont lieu deux fois par an, en février et en août. La prochaine révision doit ainsi intervenir en février 2017 mais le Gouverneur de la Banque de France a déjà annoncé que le taux du livret A sera maintenu à 0,75% jusqu’à la mi-2017.

Pour la suite, c’est-à-dire à partir d’août 2017, si l’écart entre l’inflation et les taux monétaires retenus dans la nouvelle formule est supérieur à 0,25 point de pourcentage, le taux du livret A obtenu par application de la nouvelle formule serait diminué de 0,25 point de pourcentage par rapport au résultat qu’aurait donné l’ancienne formule. Cette diminution dépend toutefois du niveau moyen de l’inflation atteint sur les 6 mois précédant la fixation, or les prévisions d’inflation sont sujettes à des révisions fréquentes.

Une décision politique

Le gouvernement, en accord avec le gouverneur de la Banque de France, conservera sa capacité de déroger à la formule de calcul automatique, comme cela a souvent été le cas jusqu’à ce jour afin de préserver le pouvoir d’achat des épargnants. Fixer le taux du livret A restera donc en grande partie une décision politique et cette nouvelle formule permet surtout au gouvernement de se protéger d’une éventuelle remontée brutale de l’inflation à l’avenir.

A SAVOIR

Actuellement, le taux du livret A devrait se situer à 0,5% en appliquant l'ancienne formule (le gouvernement y a dérogé l’été dernier). Avec la nouvelle formule basée sur la moyenne de l’inflation des 6 derniers mois, il devrait se situer en théorie à seulement 0,23% !

Commentaires (1)
  • ab380
    ab380posté le 14.11.2016 à 12:13

    Un bidouillage de plus de l'usine à gaz en conservant tjours les quinzaines pour léser les épargnants