Et si le taux du Livret A remontait à 1% ou 1,25% cet été ?

Livrets Analyse 0

Le niveau actuel de l’inflation laisse entrevoir une hausse prochaine de la rémunération du Livret. D’autant que la nouvelle formule tient compte de l’inflation sur les 6 derniers mois.

Reuters

Depuis le début de l’année, l’inflation est de retour. Et cela pourrait bien avoir des conséquences à court terme pour les détenteurs de livrets réglementés (Livret A, LDD, LEP).

Un lien direct avec l’inflation

Rappelons en effet que le taux de ces produits dépend directement de l’inflation. La nouvelle formule entrée en vigueur cet hiver retient la valeur la plus grande entre d’un côté les taux monétaires (moyenne Eonia et Euribor 3 mois) et de l’autre l’inflation moyenne des 6 derniers mois (en glissement annuel).

Sachant que les taux courts sont encore négatifs, l’inflation reste bien le critère déterminant pour le Livret A.

1% ou 1,25% en août ?

Cet été, le taux applicable à compter du mois d’août sera donc calculé en fonction de l’inflation moyenne du premier semestre. Or, au vu du rythme déjà constaté sur les 4 premiers mois de l’année, la rémunération du Livret A a de fortes chances de ne pas rester calée à 0,75%.

Depuis le début de l’année, l’inflation hors tabac a été en moyenne d’un peu plus de 1,2%. Un maintien de ce rythme en mai et juin ferait passer directement le taux du Livret à 1,25% (pour mémoire l’inflation est arrondie au quart de point le plus proche pour déterminer le taux du Livret).

Certes, il n’est pas à exclure que l’inflation ralentisse en mai et juin. Mais même dans ce cas, le taux du Livret A devrait remonter. Il suffira en effet d’avoir 0,2% d’inflation en mai et en juin pour aboutir à une inflation moyenne de 0,88% sur le semestre… et justifier un passage du taux du Livret à 1%.

Un taux réel proche de zéro

Les épargnants doivent toutefois garder à l’esprit que même en cas de remontée de son taux, le Livret A ne rapportera pas grand-chose en 2017. La formule de calcul n’étant destinée qu’à répercuter l’inflation, le taux réel du Livret (c’est-à-dire inflation déduite) restera voisin de 0 dans la durée.

En clair, placer son argent sur un Livret évitera simplement à ce capital de perdre de la valeur.

C’est sur ce point que la nouvelle formule se révèle pénalisante. Jusqu’à l’an passé, il était prévu d’ajouter systématiquement 0,25 point à l’inflation pour fixer le taux du Livret A. Cela donnait un peu de marge aux épargnants. Désormais, cette majoration n’est plus automatique. Elle n’est appliquée que si l’écart entre les taux monétaires et l’inflation est inférieur à 0,25 point. Ce qui est loin d’être le cas à l’heure actuelle…

Commentaires
Epargne
Actu0

Finance solidaire : un succès en demi-teinte

Ses encours ont encore progressé de 15,5% en 2016 à 9,76 milliards d’euros. Mais la finance solidaire ne représente que 0,2% du patrimoine financier des ménages… loin de l’objectif de 1% fixé par Finansol.

Lire la suite