Les frais de gestion des placements collectifs sont en légère baisse depuis 2010

Tendance Actu 0

Pour l'année 2015, l’AMF a calculé que les frais de gestion de l’ensemble des placements collectifs français ouverts au public (près de 6 000 fonds) se sont élevés en moyenne à 1,37%.

Reuters

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a passé en revue les frais moyens appliqués aux investissements en actions via des organismes de placements collectifs (FCP, SICAV…). Les frais des placements collectifs diffèrent d’une catégorie de fonds à l’autre mais dans tous les cas ils viennent minorer la performance réelle de l’investissement. Ils sont globalement en baisse depuis 2010. Outre d’éventuels droits d’entrée et de sortie, des frais de fonctionnement et de gestion sont prélevés annuellement sur la valeur de l’investissement. En 2015, l’AMF a calculé que ces frais de gestion de l’ensemble des placements collectifs français ouverts au public (près de 6 000 fonds) se sont élevés en moyenne à 1,37%.

Des frais élevés sur les fonds européens

Les fonds d’actions supportent les frais de gestion les plus élevés. Toutes catégories confondues, ils ont affiché l’an dernier  des frais courants moyens de 1,67%. Les frais des fonds d’actions européennes restent relativement élevés puisque la moyenne des fonds d’actions françaises monte à 1,92% (avec des pics à 4% pour certains fonds) alors qu’elle se situe à 1,32% pour des fonds ciblant des actions de la zone Asie-Pacifique ou à 1,39% pour des fonds Amérique. Les frais moyens des fonds diversifiés ont été de 1,79%.En comparaison, les fonds monétaires en euros  ont des frais courants de seulement 0,21%, ceux des fonds d’obligations en euros de 0,65% et ceux des fonds d’obligations à haut rendement de 0,99%.

Baisse des frais de gestion depuis 6 ans

Ces frais courants sont en baisse depuis 6 ans pour les principales grandes catégories de fonds. D’après les calculs de l’AMF, ils sont par exemple passés de 2,30% à 1,92% pour les fonds d’actions françaises. Dans la catégorie des fonds diversifiés, les frais courants des fonds internationaux sont passés de 2,33% à 1,94%.

Commissions de surperformance

Les frais courants ne prennent pas en compte les commissions de surperformance qui peuvent notamment être appliquées lorsque le fonds bat son indice de référence. En 2015, celles-ci ont été égales à 0,31% en moyenne pour les actions françaises et de 0,14% pour les actions européennes. Le total des frais sur encours (TFE), additionnant frais courants et commission de surperformance, s’est établi en moyenne à 2,23% pour les fonds d’actions françaises et à 2,15% pour les fonds d’actions européennes.

a savoir

Pour mieux évaluer l’impact de ces frais sur la performance d’un investissement, directive MIF 2 va exiger à partir de 2018 une bonne compréhension des frais totaux à la charge du client dans le cadre d’une proposition d’investissement ou d’un conseil financier.

Commentaires
Epargne
Actu0

Finance solidaire : un succès en demi-teinte

Ses encours ont encore progressé de 15,5% en 2016 à 9,76 milliards d’euros. Mais la finance solidaire ne représente que 0,2% du patrimoine financier des ménages… loin de l’objectif de 1% fixé par Finansol.

Lire la suite