Le financement participatif fait appel à la blockchain

Alternatives Actu 0

La Caisse des dépôts et FPF travaillent sur une infrastructure blockchain pour faciliter les émissions de titres participatifs ainsi que les échanges sur le marché secondaire.

Reuters

Le financement participatif innove pour se développer. Récemment, les évolutions ont été juridiques et financières avec la création des minibons. Issus d’une ordonnance d’avril 2016 et officiellement mis en route suite à un décret du 28 octobre dernier, les minibons sont des titres de prêts destinés à faciliter les opérations de financement participatif.

Après le volet juridique, c’est cette fois sur le plan technique que le secteur avance. La Caisse des dépôts et Financement Participatif France (FPF) viennent d’annoncer la mise en place d’une plateforme blockchain pour la gestion de ces minibons.

Ouvrir la voie à un vrai marché secondaire

Le projet n’en est qu’au stade expérimental, mais l’objectif est ambitieux : permettre à terme de gérer les émissions et les souscriptions des plateformes de crowdfunding, mais aussi et surtout faciliter les échanges de titres sur le marché secondaire.

Il faut dire que le marché secondaire constitue actuellement le point faible du crowdfunding. Beaucoup d’investisseurs restent à l’écart de crainte de ne pouvoir céder leurs titres avant l’échéance. Et pour les plateformes, il est difficile d’envisager un marché secondaire rentable, du fait de contraintes disproportionnées (tenue des registres, sécurisation des transactions…) en comparaison des faibles montants levés par les entreprises.

D’autres initiatives

Nombre d’acteurs du secteur fondent donc de grands espoirs dans la technologie blockchain, dans la mesure où elle devrait faciliter l’organisation d’un marché secondaire de manière rapide, sécurisée et peu coûteuse.

La CDC et la FPF ne sont d’ailleurs pas les seuls à se pencher sur les possibilités d’associer crowdfunding et blockchain. Il y a un an, BNP Paribas SS et SmartAngels avaient annoncé une collaboration dans ce domaine avec la mise en place d’un projet pilote fin 2016.

Commentaires
Epargne
Actu0

Les encours du Livret A continuent d’augmenter

En ajoutant le Livret de développement durable et solidaire, les français disposent de 373,5 milliards d’euros sur ces deux livrets d’épargne non fiscalisés.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Préparation de la retraite : Perp ou assurance-vie ?

Ces deux produits d’épargne peuvent être mis à profit pour préparer sa retraite. Et du fait de leurs particularités, ils peuvent répondre à des problématiques différentes.

Lire la suite