Epargne salariale : les choix étonnants des Français

Tendance Actu 0

Les épargnants misent encore beaucoup sur les fonds monétaires. Pourtant leur performance moyenne a été négative en 2016.

Reuters

Cela fait de longs mois que les spécialistes pointent le phénomène du doigt : les Français consacrent une part importante de leur épargne salariale aux fonds monétaires. Certes, la part d’encours captée par les fonds monétaires a reculé de 3,5 points en deux ans. Mais elle demeure élevée.

Selon Eres, elle était encore de 31% à la fin de l’année 2016 (hors actionnariat salarié). A titre de comparaison, la proportion avoisine plutôt les 25% dans la gestion collective classique.

Court terme et performances négatives

Ce goût pour le monétaire est loin d’apparaître pertinent dans un contexte de taux bas. Pour preuve, 93% des FCPE monétaires ont enregistré des performances négatives ou nulles l’an dernier. Quant à la performance moyenne de ces fonds, elle est ressortie à -0,14% (contre -0,01% en 2015).

Cette surexposition au monétaire est d’autant plus surprenante que les fonds monétaires sont des produits de court terme généralement destinés à placer ponctuellement une trésorerie. Or, l’épargne salariale a plutôt un horizon de moyen-long terme.

Autrement dit, les épargnants pourraient diversifier un peu plus leur enveloppe d’épargne salariale sans pour autant s’exposer à des risques inconsidérés.

Commentaires
Epargne
Actu0

PEA, PEE : une bonne nouvelle pour les épargnants

Dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale, le gouvernement a finalement fait marche arrière sur la question des taux historiques de CSG. Explications…

Lire la suite