De nouvelles pistes pour investir avant une introduction en bourse

Alternatives Actu 0

Plusieurs dossiers sont actuellement ouverts à la souscription sur la plate-forme PRE-IPO dans des secteurs d’activité assez variés

Reuters

Depuis 2016, la plate-forme PRE-IPO ouvre aux particuliers la possibilité d’entrer au capital de sociétés qui recherchent des financements avant de s’introduire en bourse. Jusqu’ici, cette possibilité était réservée aux investisseurs institutionnels ou à des investisseurs privilégiés. Avec PRE-IPO,  il est désormais possible de jouer les capital-risqueurs avec quelques milliers d’euros. En se plaçant avant l’introduction en bourse, l’investisseur bénéficie d’un prix d’entrée inférieur à celui qui sera retenu pour la mise sur le marché.

Du choix

Plusieurs dossiers sont actuellement ouverts à la souscription dans des secteurs d’activité assez variés : le distributeur de prêt-à-porter féminin Infinie Passion, l’éditeur de logiciels Wimi et trois sociétés de biotechnologies : Medsteer, Alzprotect et NH TherAguix.

  • Infinie Passion est un commerçant en ligne de prêt-à-porter féminin à prix abordable. Sa levée de fonds a pour objectif de consolider l’activité B2C et de financer des acquisitions.
  • Wimi développe un outil de productivité intégrant un panel de services essentiel au travail en équipe comme le partage de documents, gestion de tâches, messagerie instantanée, agendas, conférences vidéo, regroupés dans des espaces de travail unifiés dédiés à des projets. Avant augmentation de capital de 1,5 million d’euros, sa valorisation est de 8 millions d’euros.
  • Medsteer a mis au point un appareil régulant en temps réel la quantité d’anesthésiant injectée dans l’organisme pendant une opération chirurgicale, à partir de l’activité cérébrale du patient. L’appareil est utilisé au bloc opératoire sous la supervision d’un anesthésiste. En réduisant les quantités de médicaments utilisés, il améliore le réveil des patients et réduit les troubles postopératoires. Medsteer espère commercialiser son appareil fin 2018 et vise par la suite un partenariat avec un industriel pour un accord de distribution mondial.
  • Alzprotect adresse les maladies neurodégénératives comme Alzheimer avec l’objectif de maintenir et revigorer les neurones encore vivants. La molécule AZP2006, produit leader en Phase 1 clinique capable de suspendre l’évolution d’Alzheimer, a déjà fait sa preuve de principe dans les études animales avec un bon profil de sécurité en toxicologie permettant d’envisager une entrée en phase 2. La société cherche à lever 3 millions d’euros sur la base d’une valorisation pré-money de 12,5 milions.
  • NH TherAguix développe un médicament qui améliore la localisation et le traitement des cellules cancéreuses. Il s’administre par injection intraveineuse avant la première séance de radiothérapie. Cela ne modifie pas les méthodes de travail actuelles pour les cliniciens. Une même injection peut permettre de réaliser à la fois l’IRM et la radiothérapie, à quelques heures d’intervalle. Le médicament est actuellement en phase clinique 1 et l’augmentation de capital est proposée sur la base d’une valorisation pré-money de 10 millions d’euros.

Ticket minimum de 2 500 €

Pour tous ces dossiers, le ticket minimum est de 2 500 €. L’avantage est que ces investissements sont éligibles aux dispositifs de réductions de l’impôt sur le revenu  (18%) et de l’ISF (50%). Ces placements sont bien sûr risqués et concernent des sociétés qui ont régulièrement besoin de capitaux pour financer leur activité, en particulier les biotech. Alzprotect a par exemple besoin de 20 millions d’euros en 3 ans. Leur introduction en bourse est un projet qui reste soumis à de nombreux aléas, à commencer par la santé des marchés boursiers qui ne permet pas toujours de s’introduire dans de bonnes conditions comme c'est le cas actuellement. D’autant que ce genre de sociétés cherchent à lever des fonds lors de l’introduction en bourse. Aucun timing sur l’introduction en bourse ne peut donc être garanti.

Invest Securities

PRE-IPO a été créée par Invest Securities, une société de bourse française indépendante qui exerce tous les métiers de la banque d’affaires conseil, de la gestion privée et de l’analyse financière de sociétés cotées. En passant par cette plate-forme, les investisseurs confient donc leur argent à un professionnel agréé et familier de ce type d’opérations. Invest Securities a en effet piloté de nombreuses introductions en bourse de PME ces dernières années.

a savoir

Les souscriptions à ces augmentations de capital sont éligibles aux dispositifs de réductions de l’impôt sur le revenu et de l’ISF. Dans la limite de 45 000 € par foyer fiscal, l’épargnant peut déduire de son ISF 50% de son investissement. Pour l’impôt sur le revenu, il bénéficie d’une réduction de 18% dans la limité de 18 000 € pour un couple et de 9 000 € pour un célibataire. Pour bénéficier de ces réductions d’impôts, il faut cependant conserver ses titres pendant au moins 5 ans.

Commentaires
Epargne
Actu0

PEA, PEE : une bonne nouvelle pour les épargnants

Dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale, le gouvernement a finalement fait marche arrière sur la question des taux historiques de CSG. Explications…

Lire la suite