Actions : 4,6% de rendement pour le Cac 40 en 2016

Tendance Actu 0

Les dividendes et rachats d’actions se sont élevés à 55,7 milliards d’euros l’an passé, contre 43 milliards d’euros en 2015.

Reuters

En 2016, l’indice Cac 40 a été moins en en vue qu’en 2015. Sa progression n’a en effet pas dépassé les 5% (4,9% exactement), alors qu’elle avait été de 8,6% un an auparavant. Mais il ne faut pas oublier que la rentabilité d’un investissement en Bourse ne dépend pas que de la hausse des cours. La distribution entre aussi en ligne de compte. Or, sur ce plan, 2016 aura été une bonne année pour les actionnaires.

1,2 point de plus qu’en 2015

La lettre Vernimmen de janvier estime que le taux de distribution moyen de l’indice (soit son rendement) s’est élevé à 4,6%. Un chiffre bien supérieur aux 3,4% obtenus en 2015 et même aux 3,8% de 2014.

Plus de 40 milliards d’euros en cash

En valeur, le bond en avant de la distribution a de fait été spectaculaire. Les entreprises du Cac ont versé à leurs actionnaires 55,7 milliards d’euros, contre 42,7 milliards d’euros en 2015 (+30%). Le Cac 40 est ainsi revenu sur des niveaux proches de ceux de 2007 et 2008, alors que ces dernières années les distributions oscillaient plutôt entre 40 et 45 milliards d’euros.

Dans le détail, 9,5 milliards d’euros ont été payés sous forme de rachats d’actions. 5,5 milliards d’euros ont été accordés sous forme de dividendes en actions. Enfin, sans surprise, la majeure partie des versements provient de dividendes ordinaires en cash, pour pratiquement 37 milliards d’euros. En ajoutant, le dividende exceptionnel de Vivendi (3,7 milliards d’euros), la barre des 40 milliards d’euros de dividendes en cash a même été dépassée (après 34,8 milliards en 2015).

Sanofi, Total et Vivendi en tête

Si cela traduit le bon niveau de résultats des entreprises en 2015, les écarts demeurent bien entendu importants. Avec respectivement 6,66 milliards, 5,9 milliards et 5,57 milliards d’euros rendus aux actionnaires, Sanofi, Total et Vivendi ont à eux seuls compté pour le tiers de la distribution de l’année. Il y a dix ans, le trio de tête (Total, BNP Paribas, Axa) ne représentait « que » 27% des sommes versées.

Du côté des rendements, outre le cas un peu exceptionnel de Vivendi (24% de rendement) dû sa distribution exceptionnelle, plusieurs groupes ont affiché un taux de distribution supérieur à 7%. C’est le cas d’Engie (7,5%), de Sanofi (7,3%) et de Technip (7,3% également).

Distribution sur le CAC 40 en 2016
Source: Lettre Vernimmen de janvier 2017
MontantEn % de la capitalisation moyenne
Rachats d'actions9,5 Md€0,8%
Dividendes en actions5,5 Md€0,4%
Dividendes ordinaires en cash37 Md€3,1%
Dividendes exceptionnels en cash3,7 Md€0,3%
TOTAL55,7 Md€4,6%
Commentaires (3)
  • moiri22
    moiri22posté le 12.01.2017 à 11:17

    et le cac dividende réinvestis, il est à quel taux ?

  • FESCH2006
    FESCH2006posté le 11.01.2017 à 19:33

    ENCORE DES CHIFFRES FANTAISISTES !!!!!
    SUR QUELLE VALEUR D'ACTIONS SONT CALCULE LES 7.15% D'ENGIE???
    MES ACTIONS ENGIE ACHETÉES EN 2006 ÉTAIENT A 37.55 EURO ET LE DIVIDENDE EST DE 2.63% (AVANT IMPÔT). QUAND A LA PERTE AU NOMINAL (COURS 11.50)....................
    CETTE ETUDE EST POUR FAIRE ENRAGER LA CGT ET LES GOGOS.

  • Journaliste
    Journalisteposté le 12.01.2017 à 08:52

    Déterminer une base de calcul pour chaque actionnaire étant impossible, les rendements sont calculés sur le cours moyen de l'année.
    Cordialement

Epargne
Actu0

PEA, PEE : une bonne nouvelle pour les épargnants

Dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale, le gouvernement a finalement fait marche arrière sur la question des taux historiques de CSG. Explications…

Lire la suite